- PUBLICITÉ -

anciennes publications

À la mémoire de Marilou Pearson

Les élèves et responsables de l’école secondaire Henri-Dunant, à Blainville, ont posé un très beau geste. Depuis le 16 mars dernier, à proximité de l’espace de la cafétéria, une salle a été baptisée au nom d’une ancienne élève de l’école, Marilou Pearson, décédée d’une leucémie il y a quelques années. La cérémonie officielle a eu lieu en présence des anciens professeurs de l’étudiante, des représentants de la Ville, ainsi que des membres de la famille de Marilou.

Les Olympiades de la mécanique

Il est fini le bon vieux temps des mécaniques que l’on réparait soi-même avec un peu de jugeote et une clé à mollette. Les technologies évoluent dans ce secteur au rythme d’une Ferrari, au point où l’on se donne aujourd’hui des Olympiades de la formation professionnelle en mécanique, dont deux élèves de la polyvalente Sainte-Thérèse ressortaient avec l’or et le bronze.

L’implication au pluriel de Nadine Le Gal

Enfant, elle a vécu plusieurs déménagements et du coup, autant de changements d’école. Sa façon de s’adapter? S’impliquer. Partout où elle le pouvait. «Quand je suis arrivée dans la région, j’avais 12 ans et j’entrais à l’école secondaire. Comme je ne connaissais personne, j’ai vite appris à me débrouiller et pour moi, la meilleure façon de m’intégrer a été de m’impliquer», relate-t-elle.

Véritable bougie d’allumage en faveur des jeunes

Employée à la Commission scolaire de la Seigneurie des Mille-Îles depuis 25 ans, Mireille Morin a toujours consacré temps et énergie au profit de la persévérance scolaire. Bien avant qu’on préfère ce terme au détriment de celui de décrochage scolaire. «Les élèves, il faut les allumer. Et ce n’est pas en les gardant entre quatre murs qu’on y arrivera», tranche-t-elle d’emblée.

- PUBLICITÉ -

Le français, une langue en mouvement

L’ensemble des pays membres de la Francophonie ont uni leurs voix dans le cadre des activités entourant les célébrations de la Francofête 2010, qui aura lieu du 5 au 28 mars. Cette année, les organisateurs de l’activité, l’Association Québec-France, l’Office québécois de la langue française (OQLF) et l’organisme de la Francofête, mettent de l’avant la thématique du mouvement pour exprimer la vitalité de la langue française à travers les années. Les activités au programme iront en ce sens.

Une grande marche en faveur de la persévérance scolaire

Le lundi 15 février dernier, dans le cadre de la toute première édition des Journées de la persévérance scolaire dans les Laurentides, neuf marcheurs ont entamé une marche à relais totalisant quelque 200 kilomètres, de Mont-Laurier à Sainte-Thérèse. Accompagnés et soutenus tout au long du trajet par des dizaines d’autres marcheurs, ils sont finalement arrivés à bon port, cinq jours plus tard.

Pour le syndicat, pas question de modifier l’horaire d’enseignement

Pas question de revoir le calendrier scolaire pour le Syndicat de l’enseignement secondaire des Basses-Laurentides. Après avoir été informé de la proposition de la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Michelle Courchesne, de revoir la façon de calculer le nombre de jours versus le nombre d’heures d’enseignement, le président du syndicat, Martin Lauzon, s’en est dit étonné.

Le financement se fait attendre

Depuis quelques mois, le Pôle universitaire des Basses-Laurentides traverse des moments de turbulence au chapitre de son financement. En effet, le financement récurrent du gouvernement québécois se fait toujours attendre, et ce, malgré une réponse positive de la part de la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport ainsi que ministre responsable de la région des Laurentides, Michelle Courchesne.

Gym-Plus se donne un nouvel élan

Dorénavant doté d’installations plus vastes et plus appropriées à Boisbriand, le club régional de gymnastique Gym-Plus est reparti sur une lancée lui permettant non seulement de procurer des assises plus solides à son programme compétitif, mais d’offrir une gamme élargie de services dans le secteur récréatif.

- PUBLICITÉ -