- PUBLICITÉ -

anciennes publications

La ministre de l’Éducation fait volte-face

Après avoir pris l’engagement envers le caucus des députés du Parti québécois des Laurentides, à l’automne 2009, de trouver le financement nécessaire pour soutenir la mission du Pôle universitaire des Basses-Laurentides, la ministre de l’Éducation du Québec, Michelle Courchesne, fait volte-face en refusant de soutenir la poursuite des activités de l’organisme.

La Municipalité d’Oka souhaite reprendre les immeubles de l’Abbaye

Face à l’impossibilité de la Corporation de l’Abbaye d’Oka de payer, depuis deux ans, ses impôts fonciers scolaire et municipal, une somme de près de 100 000 $, la Municipalité d’Oka a annoncé son intention de procéder, au cours des prochaines semaines, à l’acquisition des immeubles de l’Abbaye cistercienne d’Oka afin «d’assurer le paiement des revenus de taxation provenant de l’Abbaye».

Le Concours littéraire du SESB

L’an dernier, le Syndicat de l’enseignement secondaire des Basses-Laurentides avait tenu un grand concours artistique. Or, voilà que l’activité se transformait cette année en concours littéraire et, conséquemment à une forte participation des élèves, il semble que l’on songe sérieusement à une récidive.

Don de 50 000 $ de la famille Molson

Pour la deuxième fois de son histoire, la Fondation de l’Université du Québec en Outaouais-campus de Saint-Jérôme, recevait les représentants de la grande famille Molson, cette fois afin de recevoir un don en argent de 50 000 $. Cette contribution a été faite dans le cadre de la campagne de financement de la fondation menée présentement dans l’ensemble des Laurentides.

Un accès instantané aux volets nationaux pour six récipiendaires

Les candidatures de six des sept étudiantes méritoires du volet Laval-Laurentides-Lanaudière du concours Chapeau, les filles! et issues des MRC de Thérèse-De Blainville, Deux-Montagnes et Mirabel, seront automatiquement recommandées dans des catégories spécifiques pour les volets nationaux.

- PUBLICITÉ -

Et tout le monde joue!

La question était posée coquinement par la marraine d’honneur de l’évènement, la comédienne Édith Cochrane, qui connaissait parfaitement la réponse, mais qui avait peut-être envie de se faire faire la vague: «Levez la main, ceux qui vont jouer dans une pièce!»

Brèves sportives

Wozniak éliminée au deuxième tour
(J. H.) — La Blainvilloise Aleksandra Wozniak a baissé pavillon en deuxième ronde, le 25 mars dernier, à l’Open Sony Ericsson. Après avoir profité d’un laissez-passer au premier tour du tournoi de la WTA présenté à Miami, la joueuse de tennis n’a pas su tirer son épingle du jeu contre la Slovène Polona Hercog, 51e joueuse mondiale. La 38e raquette a perdu en deux manches de 7-6 (7-5) et 6-3. Cette dernière a connu quelques difficultés au service, atteignant un taux de réussite de 58 % seulement. La Québécoise devrait participer au Championnat MPS Group, un autre tournoi de la WTA, en Floride, du 5 au 11 avril.

«Je suis en colère. C’est un budget contre la classe moyenne» — René Gauvreau, député de Groulx

Au lendemain du dépôt du budget provincial par le gouvernement libéral de Jean Charest, le député péquiste de Groulx, René Gauvreau, n’avait pas encore digéré la vague de nouvelles mesures et de hausses de tarifs imposées par le ministre des Finances, Raymond Bachand. «Je ne suis pas surpris du budget des libéraux. Je suis en colère. C’est un budget contre la classe moyenne», a-t-il lancé.

Le tour de force de Guy Nantel

Sans aucun doute, le geste est placé, savamment étudié et répété: Guy Nantel, immédiatement après une énième jambette à l’intelligence de son public, déplace un pan de son veston, met la main gauche sur la hanche, penche légèrement la tête vers la droite et fixe la salle, l’œil moqueur, un rictus triomphant: il nous a encore eus!

Échange d’expertise en alphabétisation populaire

De passage au Québec pour une troisième mission Nord-Sud, le directeur exécutif d’Alphadev, une organisation sénégalaise qui œuvre à la promotion socioéconomique des femmes, des enfants et des jeunes issus des milieux défavorisés, et coordinateur du réseau sénégalais des praticiens de la méthode Reflect (une approche innovante en matière d’alphabétisation des adultes), Mor Diakhaté a fait un arrêt à la Maison des mots des Basses-Laurentides, le 18 mars dernier.

- PUBLICITÉ -