- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Les commissaires refusent de rendre publique leur déclaration d’intérêt

Alors que le débat fait rage au Québec sur l’éthique dans le monde de la politique municipale et provinciale, 12 des 21 commissaires scolaires de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) ont rejeté une proposition visant à rendre publiques les déclarations d’intérêt des membres élus du conseil. Lors de la dernière séance, le 23 février, le commissaire scolaire du siège numéro 10, Daniel Legault, a déposé une résolution visant à corriger une lacune dans la Loi sur l’instruction publique stipulant que le formulaire de déclaration d’intérêt est sous la responsabilité de la direction générale.

«La CSSMI respecte les modalités de la Loi sur l’instruction publique» —Paule Fortier

La présidente de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI), Paule Fortier, s’est exprimée sur les motifs qui ont influencé le rejet de la proposition du commissaire scolaire Daniel Legault, à l’effet de rendre publiques les déclarations d’intérêts des membres élus du conseil des commissaires. «Monsieur Legault n’a pas convaincu l’ensemble des membres du conseil de la nécessité de revoir le processus», mentionne la présidente.

56 millions dans la poursuite des travaux routiers

Le député de Vimont et whip adjoint de gouvernement du Québec, Vincent Auclair, était de passage dans le comté de Groulx afin d’annoncer les investissements du gouvernement en matière de travaux routiers pour l’année 2010-2011, le 3 mars dernier, dans la salle du conseil du collège Lionel-Groulx. Pour l’occasion, le délégué du ministre des Transports, Norman MacMillan, avait invité l’ensemble des maires, ou leurs représentants, des villes des comtés de Blainville et Groulx, ainsi que les deux députés, René Gauvreau et Daniel Ratthé, à participer à la présentation de la liste des travaux.

Boisbriand modifie le processus d’octroi des mandats professionnels

La mairesse de Boisbriand, Marlène Cordato, s’est trouvée dans la nécessité d’utiliser son droit de vote prépondérant pour trancher en faveur de l’adoption de trois résolutions modifiant les mécanismes d’octroi et de contrôle des mandats professionnels de la Ville, le 2 mars dernier, lors d’une séance du conseil municipal tumultueuse marquée par de multiples prises de bec entre les représentants des deux formations politiques en présence.

Des ateliers pratiques sur la transformation alimentaire

C’est en grand nombre que les entreprises alimentaires des régions de Laval, Lanaudière, Laurentides et Outaouais ont répondu à l’invitation des Tables de concertation agroalimentaire de ces mêmes régions pour prendre part à la deuxième édition des Ateliers pratiques sur la transformation alimentaire.

- PUBLICITÉ -

«On ne peut pas ne pas s’attacher à Laurence» – Lise Beauchamp

Elle a huit ans. Son petit frère Vincent a cinq ans et sa sœur, Sarah-Maude, deux ans et demi. Elle fréquente l’école primaire de Fontainebleau, en deuxième année, et comme bien des petites filles de son âge, elle aime ses cours de musique, d’éducation physique et d’anglais, le dessin et les casse-tête. Dans les faits, Laurence est une petite fille comme bien d’autres. À la différence qu’elle est trisomique.

Et c’est parti!

(N.D.L.R.) - La semaine dernière, c’était la grande rentrée au village olympique pour nos athlètes canadiens. Charline Labonté, gardienne de l’équipe de hockey nationale, a amicalement accepté de poursuivre sa collaboration avec le Nord Info tout au long des Jeux afin de nous faire vivre les compétitions sous un angle différent. Nous vous rapporterons intégralement les propos et commentaires de Charline pendant cette aventure olympique. Bons Jeux!

Les dirigeants du CITL surpris par la demande de Denise Beaudoin

Le président et le vice-président du Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL), soit respectivement le maire de Blainville, François Cantin, et le maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon, se sont dits surpris de la récente demande de la députée de Mirabel, Denise Beaudoin, à l’Agence métropolitaine de transport (AMT) de mener une étude, indépendante et publique, qui inclurait le site de l’aéroport de Mirabel quant au lieu d’implantation de la future gare de train de banlieue à Mirabel.

Denise Beaudoin demande une étude à l’AMT

La députée de Mirabel, Denise Beaudoin, demande à l’Agence métropolitaine de transport (AMT) de mener le plus tôt possible une étude, indépendante et publique, qui inclurait le site de l’aéroport de Mirabel quant au lieu d’implantation de la future gare de train de banlieue à Mirabel.

- PUBLICITÉ -