- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Créations originales et œuvres inédites au menu du Salon Anneplain’Arts

Peinture sur verre, chocolats, foulards, meubles, bijoux, sculpture, vitrail, produits agroalimentaires, cartes de souhaits, thés et tisanes: voilà un avant-goût de ce que les artisans vous proposeront, les 5 et 6 décembre prochain, alors que se déroulera la toute première édition du Salon Anneplain’Arts, une initiative du Service des loisirs de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines.

La messe des guitares

The International Guitar Night, c’est notre cadeau de Noël de Brian Gore en même temps qu’une célébration de la guitare qui nous emballe à chaque fois, avec des prestations solistes, en duo comme en quatuor, absolument renversantes et servies par les plus grands virtuoses de la guitare acoustique.

La patère rose et l’autre façon de jouer

La patère rose joue de tout: de la musique, de la comédie, des claviers et des mots comme des notes. Cette formation est sans doute l’une des premières, sinon l’une des rares à s’imposer dans cette nouvelle optique de théâtre musical qui s’avère plus qu’une mode, mais véritablement une autre façon d’amener la musique sur scène.

Tout l’été avec Anctil, Petit et Messmer

D’accord avec vous, c’est un peu rapide pour vous parler de l’été avant même que l’hiver n’ait saupoudré quelques joyeux flocons de bonheur, mais le Théâtre Lionel-Groulx est à ce point visionnaire que déjà, sa saison estivale 2010 est planifiée, avec la venue des humoristes Jean-Michel Anctil, Martin Petit et Messmer le fascinateur.

D’œufs et de peinture

Elles sont toujours très relevées, ces expositions que l’on tient à la maison Garth de Lorraine, et la plus récente l’était doublement avec les tableaux de Caroline Fafard et les fascinantes coquilles d’œuf de Nancy L. Daigneault.

- PUBLICITÉ -

«On t’aime Julie!»

Est-ce parce que la choriste a longtemps observé les Garous et autres grands de la chanson sur scène, ou parce que c’était tout simplement dans la nature de la Blainvilloise Julie Dassylva d’assumer un spectacle? Sûrement beaucoup des deux, parce que sa première intitulée Moi… Moi? Moi! témoignait d’un talent qui nécessitait une foule pour se révéler.

Le PTDN à l’année

Le Petit Théâtre DuNord (PTDN) passe de la parole aux actes. L’engagement, pris et répété tout au long de la dernière saison estivale de se manifester ponctuellement tout au long de l’année, prend les allures concrètes d’une programmation dûment constituée. Lectures publiques, concours et, bien évidemment, l’habituelle production «en été» sont à l’affiche de cette compagnie qui vient notamment de remporter le prix Réalisation théâtrale des Grands Prix de la culture des Laurentides.

Romance sans paroles à Lorraine

Nous avons goûté aux deux dimensions du talent de Marie-Andrée Ostiguy, dimanche dernier, au centre culturel Louis-Saint-Laurent de Lorraine, alors que la pianiste nous faisait le plaisir de quelques-unes de ses compositions, dans un concert hommage au compositeur allemand Félix Mendelssohn.

Des soirs comme ça…

Les Soirées Mort de rire se suivent, mais ne se ressemblent pas, au cabaret de l’église Sacré-Cœur. Malgré la variété des styles et des univers proposés à chaque édition, c’est parfois le public qui n’est pas tout à fait au rendez-vous. C’était malheureusement le cas, le jeudi 12 novembre, pour cause de partie de hockey ou encore de marasme automnal, alors que l’animateur René Forget et ses invités s’escrimaient à réveiller les ardeurs d’un public peu nombreux et inconstant dans ses réactions.

Presque seuls avec MeLL

Sans doute que la vidéo à l’esthétique douteuse de MeLL qui chante «Viens dans ma Porsche… ma porcherie» en aura refroidi quelques-uns, parce que nous étions peu nombreux dans la petite salle de l’église Sacré-Cœur pour entendre cette auteure, compositrice et chanteuse française plutôt déjantée.

- PUBLICITÉ -