- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Les Nombrils

Pas grand monde n’aurait osé imaginer un seul instant qu’une série signée par deux auteurs québécois, Marc Delafontaine et Maryse Dubuc, alias Delaf et Dubuc, pour ne pas les nommer, deviendrait un véritable success-story de la bande dessinée francophone. Évidemment, le fait d’être édité par une maison aussi réputée que Dupuis, à qui l’on doit plusieurs des séries fétiches de la bande dessinée, a de quoi aider! Mais le fait de vendre 400 000 albums en France et 60 000 au Québec en seulement trois ans et d’être déjà traduit en sept langues doit reposer très certainement sur autre chose, comme par exemple le talent des deux auteurs. Ce qui est évidemment ici le cas, à ne pas en douter un seul instant.

Christian, Marie-Mai et l’ADISQ

Christian Alary est le batteur du groupe Sens, une solide formation francophone en nomination pour l’Album Rock de l’année au prochain Gala de l’ADISQ, et il faut savoir que c’est Marie-Mai qui lui aura donné sa plus belle opportunité, en l’invitant avec ses musiciens à assumer la première partie du spectacle Dangereuse attraction, en 2008 au Centre Bell.

Bruno Pelletier: résolument rock

Malgré le look volontairement négligé de l’artiste (jeans déchirés et running shoes), la scène du Théâtre Lionel-Groulx avait un je-ne-sais-quoi de glamour, alors que Bruno Pelletier et ses cinq musiciens l’ont littéralement prise d’assaut.

L’attrape-parents

Avis aux amateurs d’un théâtre innovateur et de grande qualité: le Petit Théâtre DuNord (PTDN), qui jusqu’à maintenant nous a délectés de ses créations chaque été depuis plus de dix ans, a émis la volonté de se produire également hors de la belle saison.

Marianne Roy joue pour Élise

La pianiste Marianne Roy donnait un concert exclusivement dédié à Ludwig Van Beethoven, dimanche dernier au Centre culturel et communautaire de Sainte-Thérèse, lequel s’ouvrait donc sur Für Elise en prémisse à une heure trente de grand romantisme.

- PUBLICITÉ -

Todo Loco – Horus

Il était une fois un pays colonisé par le béton, où vivait un peuple stressé et stressant, ayant pour unique but d’amasser de plus en plus de bouffe, d’argent, des sandales et des connexions Internet. Mais, au cœur de ce pays, se trouvait aussi un village peuplé d’irréductibles timbrés résistant encore et toujours aux envahisseurs. […]

Les Soirées Mort de rire reviennent

Ceux et celles qui ont suivi la série présentée l’an passé dans la salle de type cabaret de l’église Sacré-Cœur se réjouiront d’apprendre que les Soirées Mort de rire, avec l’animateur René Forget, nous reviennent dès ce jeudi 8 octobre, toujours avec deux jeunes humoristes de la relève et une tête d’affiche par spectacle.

Impératif (passé): la religion de la langue

La langue qu’il faut parler est au cœur de la démarche entreprise par les finissants en interprétation de l’Option-Théâtre du collège Lionel-Groulx qui proposent, pour lancer la saison 2009-2010, une création collective intitulée Impératif (passé), dans une mise en scène de Claude Laroche.

Nicola Ciccone… sur scène

Il faut voir Nicola Ciccone sur scène pour l’apprécier pleinement, parce que ce garçon, qui peut sembler froid en entrevue télévisée, s’avère chaleureux vis-à-vis son public et ses chansons sont trop organiques pour qu’un enregistrement arrive à leur donner leur pleine valeur.

Des moments magiques pour Jessie Fucale

Beaucoup de jeunes partagent ce rêve de chanter, comme leurs idoles, devant une salle magnifique remplie de spectateurs, recueillant les applaudissements nourris. Imaginez ce qui arrive quand le rêve passe au réel et que la magie opère.

- PUBLICITÉ -