- PUBLICITÉ -

anciennes publications

De Gym-Plus au Cirque du Soleil

La Boisbriannaise Fanny Laneuville-Castonguay a connu une glorieuse carrière dans le monde de la gymnastique. Son talent indéniable a été remarqué et voilà qu’elle fait partie du spectacle Saltimbanco du Cirque du Soleil. Même si elle a dû patienter et travailler fort pour y arriver, elle l’avait prédit à sa mère, à l’âge de 5 ans.

Sens: du rock pour la Saint-Jean

C’est à Boisbriand, plus précisément dans le parc René-Lévesque, que les quatre musiciens du groupe rock Sens monteront sur scène pour célébrer la Fête nationale, la veille du 23 juin, une soirée évidemment dédiée aux jeunes parce qu’il s’agit d’un groupe émergent, quoique leur musique ralliera aussi les vieux amateurs de bon rock progressif.

Brigitte Poulin: Le Chemin de la lumière

On a tout autant l’impression d’une démarche spirituelle qu’artistique en parcourant l’exposition que Brigitte Poulin tient à la Maison du citoyen, dans son patelin de Boisbriand. Ses œuvres acryliques sont toujours très éclatées et la jeune femme nous parle beaucoup de guérison par les couleurs, en référence au chakra, cette forme ronde comme le soleil devenue objet d’introspection.

Voyage autour du monde tout en voix et en rythmes

Dans un crescendo rythmique qui a culminé en deuxième partie, le Chœur classique des Basses-Laurentides, sous la direction musicale de Diane Geoffrion, a amorcé son concert par la mise en valeur de la beauté des voix, alors que la première partie était exclusivement consacrée à des œuvres issues de chœurs orthodoxes russes.

Ken Games

Toute vérité n’est pas bonne à dire, raconte un proverbe connu de tous. Cela signifie donc qu’un petit mensonge dit ici et là ne peut pas faire vraiment un grand tort, et qu’il est parfois préférable à une vérité qui pourrait blesser. C’est sans aucun doute ce que se sont dit les principaux personnages de la nouvelle série Ken Games. Mais, dans leur cas, il faut préciser que les mensonges se sont multipliés, à un point tel que dire la vérité aurait maintenant de fâcheuses répercussions sur l’amitié qui les lie tous.

- PUBLICITÉ -

Place à l’imaginaire

Vous l’avez sans doute remarqué, le mur ouest du Centre des arts visuels, situé au 34, rue Blainville Ouest, à Sainte-Thérèse, est orné d’une murale de l’artiste Gwenaël Bélanger. L’œuvre s’intitule 100, rue Blainville Ouest.

La palme à Karla Kramer-Lapointe

Le talent et l’énergie étaient au rendez-vous, le samedi 6 juin à l’école secondaire Lucille-Teasdale. En effet, on y présentait la troisième édition du concours Blainville en chansons. Dans une atmosphère amicale, la compétition a permis à plusieurs artistes de 12 à 17 ans de la municipalité de se faire connaître du public.

Une société en constante évolution

C’est au terme d’une année chargée en activités que le président de la Société d’histoire et de généalogie des Mille-Îles, J.G. Gilles Charron, a adressé son rapport.

Un bel élan de solidarité

Mission accomplie pour les organisateurs de l’Autiste show. Pour sa 7e édition, l’évènement s’est transporté au Parc équestre de Blainville, le 23 mai dernier. Chapeauté par le comédien Emmanuel Auger, le spectacle a pour but d’amasser des fonds pour sa petite nièce, Ellie-Anne. Contrairement aux années passées, la Société de l’autisme des Laurentides a décidé de mettre la main à la pâte pour soutenir l’activité.

Le Théâtre Manon-Fortin?

Sans doute, un jour, lira-t-on le nom de la directrice avec un trait d’union sur l’affiche, genre Théâtre Manon-Fortin, que l’on appellera aussitôt le TMF, parce que la directrice de votre organisme de diffusion régionale a littéralement transfiguré ce qui était originalement Initiascène, dans une progression à la fois quantitative et qualitative.

- PUBLICITÉ -