- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Le plein de mots avec David Goudreault

C’est le poète, slameur, auteur, écrivain (en fait, vous y mettez la fonction de votre choix, pour autant qu’elle tourne autour de la production de textes dits et écrits) David Goudreault qui sonnera la fin d’une chose et le début d’une autre, le 2 avril au Théâtre Lionel-Groulx, alors qu’il est de nouveau permis d’y présenter des spectacles vivants devant de vraies personnes.

Un croque-livres au bureau du député Luc Desilets

Dans le cadre de la Journée internationale du livre pour enfants qui aura lieu le 2 avril prochain, le député de Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets annonce la mise en place d’un croque-livres au bureau de circonscription. La population est invitée à y déposer des livres jeunesse usagés afin qu’ils soient partagés.

Le Festival Santa Teresa de retour

Les organisateurs du Festival Santa Teresa ont annoncé le retour de cet événement printanier, en formule présentielle de surcroît. L’événement se tiendra du 20 au 23 mai, au centre-ville de Sainte-Thérèse, mais il faudra patienter encore un peu pour en connaître la programmation, tout comme les mesures sanitaires qui seront en vigueur à ce moment-là. […]

L’exposition Artistes d’ici de retour pour une deuxième édition à Lorraine

La Ville de Lorraine présente la deuxième édition de l’exposition Artistes d’ici, qui met en vedette sept œuvres d’autant d’artistes résidant à Lorraine. Présentée sur abribus, de la mi-mars à juin, cette exposition célèbre la peinture (acrylique, aquarelle, technique mixte), la photographie et même l’art digital.

- PUBLICITÉ -

Amély n’a jamais abandonné son rêve de faire de la télé

Amély Lamontagne-Ruel de Deux-Montagnes rêvait depuis longtemps d’un rôle parlé à la télévision. Après plusieurs figurations, elle l’a finalement décroché à l’aube de ses 18 ans alors qu’elle avait presque fait une croix sur cette carrière. Comme quoi, il ne faut jamais abandonner, nous dira-t-elle en entrevue.

La piqûre du slam avec Pascale Rochette

Tiens, projetons-nous dans l’avenir, un instant. Disons, au mois d’octobre, dans une salle de la bibliothèque de Sainte-Thérèse. Dans ce monde (on l’espère) post-covid, un groupe de jeunes se relayent sur la scène pour livrer une lecture publique des textes qu’ils ont produits au fil des ateliers animés par la slameuse Pascale Rochette. Un recueil est aussi lancé. Ça vous dirait d’y être?

Sainte-Thérèse recherche des oeuvres d’art

La Ville de Sainte-Thérèse invite les artistes professionnels à soumettre leur dossier de candidature dans le cadre de sa Politique d’acquisition d’oeuvres d’art. Voilà une chance unique de voir l’une de leurs oeuvres intégrer la collection municipale et être exposée dans différents bâtiments municipaux.

- PUBLICITÉ -