- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Bulles à lire: MacGuffin et Alan Smithee

C’était, l’an dernier, le 50e anniversaire de l’Exposition universelle de Montréal, que l’on a appelée communément «l’Expo 67» , et l’événement a, bien sûr, été souligné comme il se doit, et de toutes les façons qui soient. Ne manquait qu’une bande dessinée pour boucler la boucle! La voici donc, Mission Expo 67, une bd toute québécoise!

|

bd

Perro Éditeur

Bulles à lire: Frigiel et Fluffy – Bushido

Avant de devenir un classique de la bande dessinée, une série doit nécessairement commencer par un premier titre. Cela a été le cas avec Tintin, Astérix le Gaulois, Spirou et Fantasio, Blake et Mortimer, les Schtroumpfs, Yoko Tsuno, Tif et Tondu, Lucky Luke, et ainsi de suite.

Bulles à lire: Batman – Kid Lucky

Connu notamment pour être le dessinateur de la série Le Scorpion (11 titres et un hors-série à ce jour), qu’il cosigne avec le scénariste Stephen Desberg, et être l’auteur à part entière de la série Les aigles de Rome (cinq titres à ce jour), le bédéiste italien Enrico Marini s’attaque à un personnage mythique de la bande dessinée américaine: Batman.

Bulles à lire – Mickey Maltesse

On le sait, Mickey Mouse a vécu d’innombrables aventures depuis qu’il a vu le jour en 1928, d’abord au cinéma dans de courts-métrages grâce aux studios Disney, puis, entre autres, en bandes dessinées. Plusieurs bédéistes, dont les réputés Floyd Gottfredson et Romano Scarpa, l’ont donc, au fil des ans, mis en scène dans toutes sortes de situations, mais notre souris était loin de se douter qu’elle prendrait un jour la relève, le temps d’un récit, d’un grand personnage de bande dessinée, à savoir Corto Maltesse!

|

Disney

Glénat

Mickey

Bulles à lire: Vogue la valise

Les histoires de jeunes trimballés, vivant dans des familles d’accueil peu «accueillantes», sont fort malheureusement, nombreuses. Et pas toujours jolies à raconter. Pourtant, le bédéiste Siris a choisi de raconter la sienne. Loin de le faire sur un ton larmoyant, l’auteur surnommé «la Poule» a choisi plutôt de nous raconter ce récit de jeunesse avec une certaine dose d’humour.

|

La Pastèque

Siris

- PUBLICITÉ -

Bulles à lire – 1642 Osheaga, 1642 Ville-Marie et À la poursuite d’Hochelaga

D’abord nommé Osheaga et Hochelaga par les Iroquois qui s’y sont installés les premiers, puis Ville-Marie par les colons français, l’endroit est maintenant connu comme étant la ville de Montréal. Avec le 375e anniversaire de la métropole, il est donc fortement question d’Hochelaga ces jours-ci, notamment avec le film de François Girard qui vient de prendre l’affiche, mais aussi avec trois ouvrages signés par des bédéistes.

- PUBLICITÉ -