- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Selon les conservateurs: Le Bloc québécois nuit à la défense des intérêts du Québec

C’est dans le cadre d’une tournée des circonscriptions fédérales bloquistes que le député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus, s’est arrêté à Saint-Joseph-du-Lac, le lundi 19 août dernier. Accompagné d’une poignée de candidats québécois, du Parti conservateur du Canada (PCC), M. Paul-Hus, porte-parole en matière de sécurité publique, de protection civile et de sécurité des frontières, a […]

Les candidats bloquistes veulent que les candidats conservateurs se prononcent sur l’avortement

Rhéal Fortin, candidat du Bloc Québécois dans Rivière-du-Nord, Marie-Hélène Gaudreau, candidate dans Laurentides-Labelle, Luc Désilets, candidat dans Rivière-des-Mille-Iles, Simon Marcil, candidat dans Mirabel, ainsi qu’Yves Destroismaisons, candidat dans Argenteuil-La-Petite-Nation, demandent aux candidats conservateurs des Laurentides des explications sur le positionnement de leur parti sur la question du libre choix à l’avortement.

Mario Laframboise accueilli aux réunions du Conseil des ministres

Le député de Blainville et président du caucus de la Coalition Avenir Québec, Mario Laframboise, se réjouit de faire son entrée au Conseil des ministres, à la suite d’une décision du premier ministre, François Legault. En effet, M. Laframboise participera dorénavant à toutes les réunions du Conseil des ministres du gouvernement du Québec.

Le CALACS Laurentides devient le CALACS L’Ancrage

Après 33 ans d’existence, l’équipe du CALACS (Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel) Laurentides a dévoilé sa nouvelle identité nominative et son nouveau logo. À l’issue d’une consultation avec ses membres et de nombreuses réflexions, le nom CALACS L’Ancrage a été choisi.

- PUBLICITÉ -

Journaux locaux: déjà de premiers appuis

À la suite de la sortie publique, dans ces pages, la semaine dernière, du président-éditeur du Groupe JCL, Serge Langlois, indiquant que la survie de la presse locale passait inévitablement par un engagement des autorités politiques en place, de premiers appuis à la presse locale ont été entendus.

- PUBLICITÉ -