- PUBLICITÉ -

Mychel Lapointe

- PUBLICITÉ -

anciennes publications

COVID-19: La quatrième vague frappe encore

La quatrième vague de COVID-19 continue de faire des dommages dans les Laurentides avec le nombre de cas actifs qui est en constante évolution dans la majorité des municipalités du sud de la région, si on fait exception de Saint-Jérôme où la situation s’est stabilisée et a même régressé la semaine dernière.

« Notre grande préoccupation, c’est la pression sur le système hospitalier » – Éric Goyer

Dans les Laurentides, comme dans l’ensemble du Québec, la quatrième vague de COVID-19 est source d’inquiétudes. Mais ce sont davantage les impacts sur le système hospitalier qui risque d’être encore plus néfastes, comme l’a témoigné jeudi matin dernier le directeur de la Santé publique des Laurentides, Dr Éric Goyer, au cours d’une conférence téléphonique avec les médias.

COVID-19 : « Il y a une augmentation assez importante » -Dr Éric Goyer

« Il y a une augmentation assez importante. (On dénote) beaucoup de transmission dans les Laurentides. Du 5 au 11 septembre, il y a eu 475 cas rapportés. C’est l’ensemble de la région qui est touchée, pas juste le sud » disait, en substance, le Dr Éric Goyer, directeur de la santé publique des Laurentides, jeudi matin dernier au cours d’une conférence téléphonique avec les médias.

COVID-19 : la situation devient sérieuse

La hausse incessante des cas actifs de COVID-19 enregistrés au cours des dernières semaines à l’échelle du Québec se réflète dans les statistiques affichées jeudi dernier (9 septembre) par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides.

|

COVID-19

Une clinique mobile pour les gens vulnérables

Le Book Humanitaire et Le Dispensaire (nouveau nom du Centre Sida Amitié) unissent une fois de plus leurs forces pour supporter les personnes vulnérables de la société. C’est ainsi qu’on a inauguré récemment une clinique mobile.

Série mondiale de triathlon présentée à Montréal : Amélie Kretz contrainte de se retirer

Victime d’une blessure au tendon d’Achille qu’elle traîne depuis quelques semaines, la triathlète de Blainville Amélie Kretz a été contrainte, vendredi, de mettre fin à sa participation à la tranche de la Série mondiale de triathlon présentée à Montréal au cours de la présente fin de semaine. Elle mettait du même coup fin à sa […]

- PUBLICITÉ -