- PUBLICITÉ -

Joëlle Desjardins

- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Sympathique Batlik, énigmatique K

C’était une autre édition des Soirées branchées, à l’église Sacré-Coeur. Transformée en cabaret comme à l’habitude, la nouvelle salle du Théâtre Lionel-Groulx a été l’hôte d’un programme double aux couleurs de l’Europe. En effet, se produisaient sur la petite scène, le Français Batlik et son orchestre, de même que le Suisse K et ses musiciens, pour une soirée de découverte, en ce 14 novembre.

Louis-José le rassembleur

La salle du Théâtre Lionel-Groulx semblait remplie à pleine capacité, le samedi 8 novembre, pour accueillir Louis-José Houde et son spectacle Suivre la parade. De tous les âges, le public était fébrile et très réceptif, se bidonnant au moindre mot prononcé par le sympathique humoriste.

Le poète du quotidien

Le 7 novembre dernier, à l’église Sacré-Cœur, devant une salle comble résonnant d’applaudissements, s’amène sur scène un jeune homme aux airs d’adolescent un peu gauche. Mais lorsqu’il s’empare de sa guitare et qu’il y va des premières notes de Café Lézard, Vincent Vallières ressemble alors au véritable et talentueux auteur-compositeur-interprète qu’il est.

- PUBLICITÉ -