- PUBLICITÉ -

Claude Desjardins

ClaudeDesjardins

cdesjardins@groupejcl.ca

À l’emploi du Groupe JCL depuis 1982, Claude Desjardins est un vétéran de l’information régionale. Journaliste polyvalent, il montre un intérêt marqué pour les arts et la culture. Tout en accomplissant ses différents mandats, il s’efforce de faire connaître au public les artistes, les organismes, les projets, bref, tout ce qui compose le tissu culturel de la région.

- PUBLICITÉ -

anciennes publications

L’arbre de la vie

Sous la supervision de l’artiste peintre rosemèroise Olga Popa, une dizaine de résidents du CHSLD Drapeau-Deschambault, à Sainte-Thérèse, ont pris (ou repris pour certains) la spatule et le pinceau, dans le cadre d’un atelier de peinture offert par le service des loisirs de l’établissement, sous la coordination de Nicole Gravel.

Célébrez Noël avec Marc Hervieux

En novembre, et même au début du mois de décembre, on croise deux sortes d’individus: ceux qui bougonnent à la moindre petite allusion au temps des Fêtes et ceux qui, comme Marc Hervieux, voient dans cette période de l’année un prétexte à chanter avec bonheur, d’autant plus qu’il le fera au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache, le mercredi 11 décembre à la salle du Zénith.

Un artiste en appelle une autre

Ils forment un couple dans la vie, ils ont tous deux pratiqué le métier d’ergothérapeute et partagent désormais une passion commune pour les arts visuels qui occupe activement et agréablement leur retraite. Résidants de Bois-des-Filion, Louise Paradis et Jean-Jacques Pagé vous révèlent leur nature, au 34 Galerie/Ateliers à Saint-Eustache.

François Perdu, vedette jetable

Les mots de Marc Drouin et la musique de Robert Léger empliront l’espace du Studio Charles-Valois, du collège Lionel-Groulx, du 14 au 17 décembre, alors que l’industrie du spectacle et le vedettariat instantané sont au cœur de l’intrigue de Pied de poule, comédie musicale qui sera présentée entre les murs de l’institution thérésienne.

Molière revisité et désacralisé à l’ETP

Y a-t-il un cocu dans la salle? Probablement. Un faux médecin? Assurément! Une jeune révoltée qui souhaite en donner pour son rhume à un vieillard effronté? Hum! Mènera-t-on égoïstement sa quête en se lançant des grossièretés? Est-ce qu’on se donnera des coups de bâton? Après tout, on est chez Molière!

La solution est électrique, assure Marc Bédard

Le sujet est sur toutes les lèvres, les gaz à effet de serre polluent notre atmosphère et contribuent aux changements climatiques. Puisque 43 % des émissions de GES proviennent de nos moyens de transport conventionnels, l’idée de l’électrification fait alors consensus, mais tarde tout de même à s’implanter concrètement.

La plaque commémorative revue et corrigée

C’était il y a un an, un descendant de Pierre Dubeau nous signalait que la plaque commémorative identifiant les douze Patriotes enterrés dans le petit cimetière adjacent à l’église de Saint-Eustache comportait une erreur quant à l’âge réel de son ancêtre. La chose a fini par être corrigée. Dans un article intitulé Les trois âges […]

JAM: l’énergie brute (et créatrice) de MARVL

La télévision fait désormais la part belle à un art qui passe bien souvent sous le radar et les huit gars de MARVL n’ont guère l’intention de se priver de cette lumière qui les a fait surgir de l’ombre. Le jeudi 21 novembre, ils danseront sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx (TLG) avec l’énergie et l’intensité qui ont fait leur soudaine renommée.

Anie Artsy et la féminité décomplexée

Le rouge et le noir s’invitent comme dans un roman de Stendhal, tout comme l’abstraction fait contraste avec l’élément figuratif, dans les tableaux qui portent la signature de l’artiste eustachoise Anie Artsy et qu’on peut voir actuellement à la Galerie Kokë de Rosemère, une exposition qui porte sur la féminité décomplexée, une manière d’être, dit-elle, qui s’oppose à une certaine vision fantasmée de la femme.

- PUBLICITÉ -