- PUBLICITÉ -

Benoit Bilodeau

BenoitBilodeau

benoitb@groupejcl.ca

Diplômé en Arts et technologie des médias du Cégep de Jonquière et détenteur d’un baccalauréat en communication de l’Université de Montréal, Benoît Bilodeau œuvre dans dans le domaine journalistique depuis de 35 ans., et depuis 1981 pour le Groupe JCL. Récompensé pour plusieurs de ses écrits au fil des ans, il est reconnu pour être curieux, rigoureux et à l’écoute des gens et des organismes de son milieu qui, chaque semaine, «font» l’actualité régionale.

- PUBLICITÉ -

anciennes publications

La Fondation Sercan organise une «Marche Pas à Pas»… à distance

Seule maison de soins palliatifs à avoir pignon sur rue dans les Basses-Laurentides, plus précisément à Saint-Eustache, la Maison Sercan n’a pas mis un frein, malgré l’apparition de la COVID-19, aux services et à l’hébergement qu’elle offre aux personnes en fin de vie. C’est pourquoi elle a plus que jamais besoin ces jours-ci du support de la population. Si plusieurs activités de financement ont été reportées, voire même annulées, il y en a une qui est cependant maintenue: la Marche Pas à Pas qui en sera à sa septième édition.

COVID-19: Les élus municipaux estiment que les gens d’affaires d’ici sont pénalisés

Tout en reconnaissant que la santé des citoyens doit demeurer prioritaire, les élus municipaux estiment que les gens d’affaires d’ici sont pénalisés par le report de la réouverture des commerces ayant pignon sur rue dans la grande région de Montréal; réouverture maintenant fixée au 25 mai prochain.

Une chance qu’on s’a: une chanson à télécharger, une émission à revoir

Deux émissions musicales ont marqué la dernière fin de semaine, celle d’En direct de l’univers présentée samedi soir à ICI Radio-Canada à l’occasion de la fête des Mères et celle intitulée Une chance qu’on s’a, diffusée celle-là dimanche soir à TVA et Télé-Québec rendant hommage à la population québécoise qui lutte avec détermination contre l'épidémie de la COVID-19.

Un magazine de vos Gaulois préférés à télécharger gratuitement

Bonjour à tous! A partir de ce jour, et le plus souvent possible, je vais vous livrer des suggestions pour mieux vivre l’actuelle situation car l’apparition de la COVID-19 dans nos vies a aussi engendré une panoplie d’initiatives un peu partout! En voici une toute première que vous proposent les Gaulois les plus connus: Astérix, Obélix et sa joyeuse bande d’irréductibles!

|

Astérix

COVID-19

Forestia: «le dézonage devrait être refusé»

Tout comme la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la Commission de la protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) est d’avis que la demande de dézonage adressée par la Ville de Boisbriand pour permettre la création d’un nouveau quartier appelé Forestia qui abriterait 5 000 unités d’habitation «devrait être refusée». Cet avis d’orientation préliminaire de la CPTAQ […]

Les spiritueux d’ici: une offre de plus en plus généreuse

Si la région des Basses-Laurentides est reconnue pour la qualité de ses cidres et de ses vins, tout comme de ses bières de plus en plus nombreuses à être brassées localement, celle-ci a développé depuis quelques années un nouveau créneau qui prend graduellement de l’ampleur, celui des spiritueux.

À la découverte des camions de cuisine de rue

Loin de s’essouffler depuis qu’il est réapparu à Montréal à l’été 2013, le phénomène de la cuisine de rue se vit aussi dans la région des Basses-Laurentides, qui compte, peu il est vrai, un certain nombre de camions de cuisine de rue opérés par des restaurateurs d’ici. Présents surtout à Montréal, mais aussi un peu partout à travers le Québec, les propriétaires des «food trucks» d’ici n’en souhaitent pas moins l’être davantage dans leur propre région pour permettre au grand public de découvrir et d’apprécier les menus qu’ils ont élaborés.

Hydroserre Mirabel met la main sur les Serres Lefort

Déjà partenaire des Serres Lefort, à Sainte-Clotilde-de-Châteauguay, et surtout reconnue comme étant la référence en culture hydroponique en bassins de laitues Boston ainsi que de laitues de spécialité, l’entreprise familiale Hydroserre Mirabel a annoncé qu’elle s’est en porté acquéreur. La transaction survient après plusieurs rondes de négociations, mettant ainsi fin aux rumeurs voulant que le Québec puisse perdre son «garde-manger» au profit d’intérêts étrangers.

- PUBLICITÉ -