- PUBLICITÉ -
Le retour réussi de Gary Kurtz

Gary Kurtz

Le retour réussi de Gary Kurtz

Mentaliste ou magicien?

Comme il le fait partout, le mentaliste Gary Kurtz nous avait vraiment impressionnés avec sa prestation au cours de laquelle les spectateurs sont invités à participer. Cet être étrange venu des confins de l’obscure Ontario était de retour sur les planches du Théâtre Lionel-Groulx, dimanche dernier, pour subjuguer encore une fois son auditoire.

Cet ancien danseur et chorégraphe a été critiqué en France pour l’utilisation du terme mentaliste, puisqu’ils sont nombreux à y voir des trucs de magie scénarisés, pour laisser croire en ces pouvoirs du conscient auxquels il fait appel depuis sa toute première production intitulée Juste une illusion.

Remarquez qu’avec un titre aussi clair, il n’y avait que les Français pour faire les gorges chaudes.

Avec cette nouvelle mouture baptisée Gary Kurtz2 (ou au carré si vous préférez), notre homme ajoute de la vidéo à un décor très imposant. Il fait aussi beaucoup plus appel aux accessoires qui révèlent davantage le magicien, a fortiori avec le numéro au cours duquel il disparaît dans les boîtes traversées de flèches. On est ici définitivement dans l’univers du grand Houdini avec ses effets miroir et ses doubles-fonds.

Quoique arriver à faire nommer à une tierce personne un numéro inscrit dans la main d’un autre spectateur – sans qu’ils ne se soient jamais croisés – demeure impressionnant. Ici, le simple moyen de truquer cette chose nous apparaissait difficile à imaginer et l’aspect mentaliste devenait d’autant plus probant.

Certains numéros où notre homme fait bouger les objets à distance et éteindre des chandelles par la seule force de la pensée nous replongeaient dans le numéro de magie, ce que la nouvelle présence d’une assistante sur scène venait confirmer. Par contre, le numéro de danse aveugle avec un spectateur nous ramenait dans l’esthétique de cet univers dit mentaliste.

On se souvient des dizaines de livres dont il devinait les phrases à partir du numéro des pages dans le spectacle Juste une illusion et c’est ce type de truc qui singularise ce magicien, dont la mise en scène s’avère assurément le meilleur truc.

Remarquez qu’avec Alexis Martin à la mise en scène et un magicien, s’cusez pardon, un mentaliste lecteur d’Italo Calvino sur scène, on peut voler haut et même se permettre d’aller dans la philosophie pour entretenir le spectateur.

Annie Villeneuve, ce jeudi 28 janvier

Le Théâtre Lionel-Groulx vous offre l’une des «académiciennes» qui ont su garder leur popularité bien après Star Académie, alors qu’Annie Villeneuve viendra présenter les chansons de son tout dernier disque éponyme, ainsi que ses succès passés tels Tomber à l’eau, sur le disque Quand je ferme les yeux qui fut certifié or.

Elle sera donc sur la grande scène de la rue Duquet ce jeudi 28 janvier, à compter de 20 h, et il vous suffit de taper les lettres [www.theatrelg.com] sur un moteur de recherche, ou encore composer le 450-434-4006 pour réserver vos places.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top