- PUBLICITÉ -
Vrai Blainville: les engagements verts et durables de Richard Perreault

Le chef du parti et candidat à la mairie Richard Perreault

Vrai Blainville: les engagements verts et durables de Richard Perreault

Le chef du Vrai Blainville et candidat à la mairie Richard Perreault s’est engagé à faire de Blainville une ville encore plus verte et durable.

«Au cours des quatre prochaines années, nous poursuivrons nos actions pour améliorer nos performances écoénergétiques, pour contribuer à la diminution des gaz à effet de serre, pour encourager les résidants à utiliser le transport collectif et pour sensibiliser notre population à l’importance de poser des gestes porteurs d’avenir sur une base quotidienne», a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

Parmi les gestes qui seront posés par une administration Perreault, mentionnons entre autres, la mise en valeur des zones de conservation afin de mettre en valeur les milieux naturels, humides et protégés, la mise en place d’un programme d’économie d’électricité pour les lampadaires (comme trouver des alternatives aux ampoules), l’étude de la mise en place d’une collecte d’ordures de table (compost), une collaboration avec le Cobamil (Conseil des bassins versants des Mille-Îles), notamment en ce qui a trait à la rivière aux Chiens et la poursuite du renouvellement de la flotte de véhicules publics par l’achat de véhicules écologiques. À ce jour, la Ville de Blainville possède 26 véhicules écologiques: 22 hybrides et 4 électriques.

Figurent également parmi les engagements du Vrai Blainville, l’ouverture de l’écocentre 7 jours par semaine l’été (et à des périodes déterminées l’hiver), l’instauration d’une journée de récupération des papiers confidentiels sur une base mensuelle et le renforcement du programme d’élimination de l’herbe à poux. On compte également favoriser l’ajout de mesures écoresponsables dans l’organisation des activités de la Ville.

«Notre parti a fait le pari audacieux d’appliquer une vision intégrée de l’aménagement du territoire. Déjà, nous sommes allés plus loin que bien des villes au Québec à ce chapitre et nous continuons à pousser encore plus loin les limites du concept d’urbanisme durable pour faire de Blainville une ville encore plus verte et durable», a-t-il conclu.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top