- PUBLICITÉ -
Claude Surprenant

Le député de Groulx, Claude Surprenant.

Voie réservée sur la 15: Claude Surprenant revient à la charge

Devant l’inaction du gouvernement à enclencher le processus de construction de voies réservées sur l’autoroute 15, le député de Groulx, Claude Surprenant, est revenu à la charge et a interpellé le gouvernement deux fois plutôt qu’une au cours des derniers jours.

Ayant d’abord rappelé que le précédent ministre des transports s’était encore récemment engagé à avancer avec le réseau routier des Basses-Laurentides, Monsieur Surprenant a émis le constat que «ça ne s’est pas déroulé comme ça, que rien ne s’est passé. Les citoyens de la Couronne Nord n’ont rien eu pour célébrer, pour faire éclater un bouchon!…»

Le député de Groulx a donc exigé du nouveau ministre des transports, André Fortin, qu’il prenne acte de l’importance de la situation et que celui-ci prenne les mesures nécessaires à l’amélioration de la mobilité des citoyens sur la Couronne Nord, notamment et expressément en se ralliant au consensus de rapidement entreprendre la construction des voix réservées sur l’autoroute 15.

En Chambre, Monsieur Surprenant a insisté, ajoutant que «compte tenu qu’on me mentionnait, en juin 2014, que l’annonce devait être faite, est-ce que le ministre des transports peut m’assurer que son gouvernement ne continuera pas à mettre en jeu la vie de mes concitoyens, à pelleter par en avant et attendre d’en faire une annonce électorale?»

En somme, le député de Groulx souhaite que le ministre des Transports ne recommence pas à mettre de l’argent dans des études et que le gouvernement s’aide à prendre des décisions sur ce que doivent être la 19 et la 13. En fait, qu’il construise les voies réservées sur l’A-15, un dossier de moins de $50 M, et ça lui permettra de mieux développer ses projets PQI (Plan Québécois des Infrastructures) d’autoroutes 19 et 13!

Le ministre s’est engagé à faire avancer le dossier

Forte croissance

Le député de Groulx, Claude Surprenant martèle régulièrement au gouvernement que les Basses-Laurentides ont connu et continueront de connaître une forte augmentation de la population et cette croissance s’accompagne d’une augmentation encore plus spectaculaire de la congestion routière sur le territoire comme nulle part ailleurs au Québec.

Consensus régional

La voie réservée, c’est un consensus bien établi parmi les autorités organisatrices de transport de la région, solidement appuyés par la CMM et une vaste coalition d’acteurs politiques et socioéconomiques.

Ayant pris note que le ministre a mentionné qu’il allait s’asseoir avec les élus dès la conclusion de l’élection municipale pour faire avancer le dossier, M. Surprenant a ajouté qu’il espère que celui-ci se ralliera au consensus régional d’une solution rapide sur l’autoroute.

Rappelons que le député de Groulx entend maintenir la pression sur les instances gouvernementales afin que les besoins en transports des citoyens de la Rive-Nord soient enfin considérés. «Le temps est venu de passer de la parole aux actes» a-t-il terminé.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top