- PUBLICITÉ -
Ptition Don Dorganes Picassa

Tristan LeBlanc, un résidant de Blainville qui a initié la pétition E-1764, et Ramez Ayoub, député fédéral de Thérèse-De Blainville qui a présenté la motion 189 à la Chambre des communes.

Une pétition et une motion pour améliorer le système du don d’organes

Accompagné de plusieurs personnalités issues du monde politique, médical et associatif, le député fédéral de Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub, a invité l’ensemble de la population, et en particulier celle des Basses-Laurentides, à appuyer la motion qu’il a déposée à la Chambre des communes afin d’améliorer le système du don d’organes au Canada.

Plus précisément, M. Ayoub demande à la population d’appuyer, dans un premier temps, la pétition mise en ligne sur le site Web de la Chambre des communes qui prie cette dernière d’adopter la motion M-189 qu’il a présentée au mois de septembre dernier. La pétition en question a été initiée par un résidant de Blainville, Tristan LeBlanc, au mois de juillet dernier, et a recueillie à ce jour un peu moins de 500 signatures, en très grande majorité de Québécois (426 sur 476). La pétition sera en ligne jusqu’au 31 octobre prochain.

Ce que demande la motion

Le texte de la motion 189 du député demande notamment à que la Chambre des communes «réaffirme son engagement de faciliter la collaboration en vue de l’établissement d’un système de don et de greffe d’organes et de tissus qui assure aux Canadiens un accès aux soins efficace et en temps opportun, puisque chaque année, plus de 250 personnes meurent parmi les 4 500 qui sont en attente d’une greffe.»

La même motion exhorte, en outre, le gouvernement fédéral «à soutenir à l’échelle nationale les efforts des autorités provinciales et territoriales et des intervenants pour encourager le don d’organes et de tissus au Canada au moyen de campagnes d’information et de sensibilisation du public, d’une communication suivie et de l’échange de renseignements, notamment sur les bonnes pratiques

Se doter d’un système plus solide

Pour le député libéral, il est important que le Canada se dote d’un système de don et de greffe plus solide afin d’améliorer la qualité de vie de bon nombre de Canadiens. Actuellement, dit-il, les différences entre les programmes et les services offerts dans les provinces entraînent un accès inéquitable aux soins, et donc des occasions manquées de don d’organes lorsque l’occasion se présente, faute de donneurs potentiels.

En outre, M. Ayoub dit croire sincèrement qu’il est possible de faire mieux, pour la vie de ceux et celles dont le seul espoir est un don d’organes, «l’un des plus grand geste de solidarité humaine qui puisse exister» , à ses yeux.

Et ce dernier a ajouté à ses arguments, en conférence de presse, le jeudi 11 octobre dernier, en affirmant qu’il faut aussi sensibiliser les donneurs et leurs proches. «Nous avons tous cette formidable capacité de faire un don d’organes» , a indiqué celui, qui déjà, a lui-même signé sa carte de consentement de don.

Pour signer la pétition E-1764 appuyant la motion M 189, il suffit de se rendre à l’adresse [https://petitions.noscommunes.ca/fr/Petition/Details? Petition=e-1764].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top