- PUBLICITÉ -
C’est le dimanche 3 octobre, sur le coup de 10 heures, au parc du Domaine vert de Mirabel, que se déroulera l’événement Pitou amasse des sous, une marche canine de 2,5 kilomètres destinée à récolter des fonds afin de financer le service de zoothérapie offert dans les trois CHSLD desservis par la Fondation des CHSLD Drapeau, Deschambault, Maisonneuve.

Les zoothérapeutes Nancy Douville et Isabelle Guibord en compagnie de Big Ben et Copine. (Photo Christian Asselin)

Une marche canine pour financer la zoothérapie

Fondation des CHSLD Drapeau Deschambault Maisonneuve

C’est le dimanche 3 octobre, sur le coup de 10 heures, au parc du Domaine vert de Mirabel, que se déroulera l’événement Pitou amasse des sous, une marche canine de 2,5 kilomètres destinée à récolter des fonds afin de financer le service de zoothérapie offert dans les trois CHSLD desservis par la Fondation des CHSLD Drapeau, Deschambault, Maisonneuve.

Les derniers 18 mois n’ont pas été de tout repos pour les résidents en CHSLD qui, plus que jamais auparavant, ont vécu de longues périodes d’isolement. Habitués de socialiser avec leurs visiteurs, il leur était dorénavant interdit de les recevoir. Au nombre de ces visites qui leur apportaient du bonheur, mais interrompues en raison de la pandémie, nommons celles d’Alycia, Charlotte, Maya, Hector, Big Ben, Copine et Angie, de petits chiens qui leur procuraient un réel plaisir, tout en contribuant à briser leur isolement.

« L’objectif de la zoothérapie est de travailler la motricité fine et le verbal. Le but est de réveiller les sens », explique la zoothérapeute Isabelle Guibord qui, comme sa collègue Nancy Douville, est certifiée en zoothérapie depuis octobre 2010. Isabelle et Nancy travaillent en équipe et sont toutes les deux des habituées des CHSLD de Sainte-Thérèse, Rosemère et Blainville, qu’elles fréquentaient chaque semaine, à raison de deux heures par visite, avant que ne frappe la pandémie.

« Avec notre chien, de renchérir Mme Douville, nous souhaitons stimuler les capacités cognitives et le langage des résidents, tout en augmentant leur confiance en eux. La zoothérapie apporte un réconfort calmant auprès de la personne. L’objectif principal est qu’elle atteigne le mieux-être ».

Parmi les nombreux bénéfices de la zoothérapie, il a notamment été prouvé qu’en plus d’autoréguler l’humeur des résidents, elle pouvait même contribuer à réduire considérablement la médication chez certains d’entre eux.

« J’ai déjà mis mon chien sur une dame qui ne parlait pas depuis des années et elle s’était mise à fredonner. La préposée, surprise, m’a dit qu’elle n’avait jamais entendu un son sortir de sa bouche, que c’était la première fois ! », raconte Isabelle Guibord

« Certains résidents nous attendent les bras ouverts car c’est la seule visite qu’ils ont dans la semaine », ajoute Nancy Douville.

Coûts défrayés par la Fondation

Peu de gens savent que les frais relatifs au service de zoothérapie, pourtant essentiel au bien-être des résidents, ne sont pas payés par Québec. La Fondation des CHSLD Drapeau Deschambault Maisonneuve doit donc offrir ce service avec les dons reçus en cours d’année, de là l’importance de donner dans le cadre de l’événement Pitou amasse des sous du 3 octobre. Il est important de donner puisque cela permettra à trois CHSLD de la région de continuer à offrir la zoothérapie en leurs murs, un service quasi indispensable.

Parlez-en à Marthe Filion-Maisonneuve, fille de feu Hubert Maisonneuve, membre du premier conseil municipal de la Ville de Rosemère. À 91 ans, Mme Maisonneuve ne pourrait se passer de son chien Copain, qui l’accompagne dans tous ses déplacements depuis quelque 11 ans.

« J’étais allée le chercher dans une animalerie située sur Grande-Côte. J’avais 80 ans », se rappelle Mme Filion-Maisonneuve.

« Quand elle a eu son chien, de renchérir sa fille Marie-Ève, toutes les maladies ont pris le bord ! Avant, ma mère nous disait avoir mal ici, et là, mais après avoir eu Copain, tout ce dont elle parlait, c’était du chien ! »

Pour participer à la marche du 3 octobre, il suffit de visiter le [https://www.fondationddm.com]. Des zoothérapeutes seront sur place. Le coût de l’inscription est de 20 $ et inclut le bandeau canin (qui servira de billet pour l’activité). Les participants doivent amasser 100 $ en dons.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top