- PUBLICITÉ -
Une invitation des employés de la Ville de Sainte-Thérèse: collecte de sang annuelle, le 5 juin

La coprésidence d’honneur de la 13e collecte de sang des citoyens et employés de la Ville de Sainte-Thérèse sera assurée par Camille Parker, Éloi Ruel et Stéphane Desjardins.

Une invitation des employés de la Ville de Sainte-Thérèse: collecte de sang annuelle, le 5 juin

L’an passé, la collecte de sang annuelle des citoyens et employés de la Ville de Sainte-Thérèse visait 350 donneurs, il en est venu 380. Cette année, on hausse la barre à 365 donneurs, dans l’espoir que la réponse des gens sera tout aussi généreuse qu’en 2011.

«Selon les données d’Héma-Québec, une collecte régulière a pour objectif moyen 110 donneurs. Notre collecte annuelle fait ainsi partie d’un nombre restreint d’évènements qui attirent une quantité aussi importante de donneurs. Nous comptons donc sur la générosité de tous pour demeurer dans le peloton de tête et dépasser l’objectif fixé encore cette année», a souligné la mairesse Sylvie Surprenant. La collecte se déroulera, comme à l’habitude, à la caserne de pompiers, située au 200, boulevard Ducharme, à Sainte-Thérèse, le mardi 5 juin, de 10 h à 20 h.

Cette année, la 13e édition de la collecte, coordonnée, rappelons-le, par le Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Thérèse, se tiendra sous la coprésidence d’honneur d’Éloi Ruel, Camille Parker et Stéphane Desjardins, trois personnes qui ont eu besoin des dons de sang d’autres personnes pour survivre à la maladie. Éloi, d’abord, un petit garçon de presque 4 ans, né avec des malformations pulmonaire et cardiaque qui ont nécessité une opération à cœur ouvert alors qu’il n’avait que 3 mois; Camille, une jolie jeune fille de 13 ans qui vient tout juste de terminer ses traitements contre un cancer des os, en mars dernier et enfin, Stéphane Desjardins, qui subissait, il y a précisément 46 ans, une opération à cœur ouvert. «J’avais 4 ½ mois au moment de l’opération. Depuis, même si j’ai une certaine limite sur le plan physique, je mène une vie sans restrictions ni médicaments», se réjouit-il. C’est d’ailleurs l’histoire d’Éloi qui l’a incité à s’impliquer dans cette collecte, lui qui a justement fait son premier don de sang à vie lors de la collecte de 2011. «J’invite les gens à prendre le temps de venir faire un don de sang. Parce qu’un seul don peut sauver tellement de vies», a-t-il fait valoir.

Polyvalente Sainte-Thérèse

Encore cette année, les étudiants du volet alternatif de la polyvalente Sainte-Thérèse seront mis à contribution lors de cette journée alors qu’ils relanceront leur campagne de parrainage où chaque étudiant doit recruter un donneur de sang. Nombre d’entre eux ont d’ailleurs prévu être sur place le 5 juin, à titre de bénévoles.

Des visites de la caserne de pompiers seront aussi offertes tout au long de la journée.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top