- PUBLICITÉ -
La Plagne

Une partie du groupe qui a fait le voyage en Europe.

Les Alpes françaises offrent des paysages magnifiques.

Une expérience inoubliable pour des élèves de Boisbriand

Un groupe composé d’une trentaine d’élèves de 4e et 5e secondaire, inscrits au programme S’ki planche de l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau de Boisbriand, a vécu toute une expérience lorsque, du 25 février au 2 mars, ils ont eu la chance de skier dans les Alpes françaises du Nord, à La Plagne 1800, un domaine skiable comportant 130 pistes et 107 remontées mécaniques.
«Ce fut vraiment un voyage extraordinaire! de dire Nathalie Labonville, éducatrice spécialisée et coordonnatrice du programme S’ki planche à l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau. Nous avons été gâtés, a-t-elle renchéri, puisqu’il est tombé 70 centimètres de neige en deux jours. Nous avons donc skié dans la poudreuse et la tempête.»
Bien sûr, la planification d’un tel périple a nécessité beaucoup de travail de la part des organisateurs qui ont mis près d’une année et demie à préparer leur départ, mais, comme l’a expliqué Mme Labonville, le jeu en a valu la chandelle.
«Nous n’avons eu droit qu’à des sourires, du plaisir et du bonheur. Les jeunes, dont plusieurs prenaient l’avion pour la première fois, étaient reconnaissants et n’arrêtaient pas de nous dire à quel point ils étaient heureux d’être là.»
Hébergés et nourris, lors de leur séjour en Europe, à l’UCPA (Union nationale des centres sportifs de plein air), un camp de vacances de La Plagne, les jeunes skieurs et planchistes étaient pourtant loin d’être du confort d’un hôtel cinq étoiles. Toutefois, cet endroit chaleureux leur aura permis de se rapprocher encore davantage.
Un programme qui a fait ses preuves
Il y a un peu plus de cinq ans, Roch-André Malo, directeur de l’école Jean-Jacques-Rousseau à cette époque, a eu cette idée de mettre sur pied le programme S’ki planche. C’était pour lui une excellente façon d’inciter les élèves passionnés par le ski ou la planche à neige à demeurer sur les bancs d’école.
En marge de ce programme, les élèves de 1re à 3e secondaire qui y sont inscrits bénéficient de 18 jours de glisse durant l’année scolaire, en plus de participer à un camp de ski d’une durée de quatre jours dans la région de Québec. Les élèves de 4e et 5e secondaires ont quant à eux accès à neuf jours de glisse.
«C’est vraiment ouvert à tous! de dire Nathalie Labonville. C’est un programme qui fonctionne très bien au niveau de la réussite académique de nos élèves. Notre taux de réussite est de 100 %.»
Une première
Les 26 élèves composant la première cohorte du programme S’ki planche, et leurs trois accompagnateurs, ont été les premiers à participer à un tel voyage outre-mer, une expérience que comptent d’ailleurs répéter les organisateurs… aux deux ans.
«C’est beaucoup d’organisation, mais nous allons conserver cette formule-là, a indiqué la coordonnatrice du programme. L’UCPA est une formule qui nous plaît, car elle est abordable et inclut les repas. Peut-être retournerons-nous à La Plagne ou encore dans Les Trois-Vallées, ce sera au comité de parents de décider.»
Pour les intéressés, sachez que l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau est la seule sur le territoire de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) à offrir un tel programme. Quelques places sont toujours disponibles pour les élèves qui commenceront leur secondaire en septembre 2017. Le seul critère de sélection est que l’élève ait été en situation de réussite académique en 6e année.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top