- PUBLICITÉ -

Des représentants d’organismes communautaires, des élus et des fonctionnaires municipaux ont participé à cette étude.

Une étude effectuée auprès du milieu sociocommunautaire

En présence de plus de 70 personnes représentant 40 organismes communautaires incluant les élus et fonctionnaires municipaux, la MRC de Thérèse-De Blainville a présenté le 23 octobre dernier, les résultats d’une étude effectuée auprès du milieu sociocommunautaire de son territoire.

L’objectif de cette étude était de mieux comprendre les dynamiques de ces organisations afin de mettre en oeuvre des stratégies de diversification de leur financement et d’assurer ainsi leur autonomie.

«L’étude a permis notamment de sonder plus de 80 personnes issues du milieu communautaire, d’identifier leurs bonnes pratiques et pistes d’action concernant l’appui à offrir à ce secteur», a mentionné le préfet de la MRC et maire de la Ville de Blainville, Richard Perreault.

Cette étude a été réalisée par la MRC dans le cadre du Fonds de développement du territoire financé par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

Pour ce qui est du chercheur mandaté pour mener l’étude, il s’agit de Maurice Chiasson, qui cumule une vingtaine d’années d’expérience dans le milieu communautaire. Il a fondé sa propre firme de consultation en 1997.  Ses mandats réalisés au fil des années l’ont amené à soutenir des organismes, des ministères et des établissements dans les domaines de la formation, de la recherche et de la concertation, et ce, à travers le Canada.

Dix pratiques, dix pistes de solution

Dans le cadre du présent mandat, M. Chiasson a pu ainsi identifier dix bonnes pratiques et dix pistes de solution communes afin de favoriser l’autonomie financière des organismes sociocommunautaires de la MRC. Il a également offert à ces organisations une formation sur la diversification du financement provenant de sources non gouvernementales.

À noter que la Coopérative solidaire des entreprises d’économie sociale des Laurentides a profité de l’occasion pour présenter les actions qu’elle mène actuellement sur les territoires de la MRC et de la région et qui correspondent à plusieurs des recommandations incluses dans le rapport d’étude.

«Avec cette étude et les recommandations qui s’en dégagent, nous voulons mieux soutenir notre milieu communautaire et surtout mieux outiller ces partenaires essentiels du développement social dans notre région», a conclu le préfet Richard Perreault.

La MRC de Thérèse-De Blainville précise qu’elle tient à favoriser les ressources d’entreprises d’économie sociale du territoire. Les repas de cette présentation ont d’ailleurs été préparés par le service de traiteur corporatif du Resto Pop de Sainte-Thérèse et par Café de la Maison.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top