- PUBLICITÉ -
moulin Légaré, Vieux-Saint-Eustache, Saint-Eustache, Corporation du moulin Légaré, CML

Quelques anciens présidents de la CML présents à ce 40e anniversaire: Léon Tremblay, Pierre-Paul Renaud, Luc Leblanc, Patrice Paquette, Ernest Labelle, Michel Goyer (actuel président) et Jacques Lecours - Photo Benoît Bilodeau

Parmi les invités présents, mentionnons, outre le député Benoit Charette, absent lors de la prise de cette photo, la conseillère municipale Michèle Labelle, la députée Linda Lapointe et le sénateur Claude Carignan, ici en compagnie de l’actuel président de la CML, Michel Goyer. - Photo Benoît Bilodeau
Michel Goyer, président de la CML, accepte de la députée Linda Lapointe le certificat signé de la main du premier ministre Justin Trudeau. - Photo Benoît Bilodeau

Une corporation vouée à la sauvegarde du moulin Légaré depuis 40 ans

Si les murs du vénérable bâtiment dont elle doit assurer la sauvegarde recèlent une riche histoire vieille de plus de 250 ans, la Corporation du moulin Légaré (CML) peut certes s’enorgueillir d’avoir été associée aux 40 dernières années de cette même histoire.

Et c’est justement ce qu’ont fait anciens et actuel présidents, bénévoles, anciens et actuels administrateurs et employés de celle-ci à l’occasion d’une fête pour souligner ces 40 ans. Une fête qui s’est déroulée récemment à la Maison de la culture et du patrimoine de Saint-Eustache, aussi connue comme étant le manoir Globensky, située justement en face du moulin Légaré, au cœur même du Vieux-Saint-Eustache.

Outre Michel Goyer, qui occupe actuellement ce poste, six des treize anciens présidents de la Corporation du moulin Légaré étaient présents à cette petite cérémonie des plus sympathique, à savoir Léon Tremblay, Pierre-Paul Renaud, Luc Leblanc, Patrice Paquette, Ernest Labelle et l’un des présidents de la première heure, Jacques Lecours, venu spécialement de la région de l’Estrie pour l’occasion.

Chacun avait été invité à écrire un mot, lequel a été lu en marge d’un diaporama qui a été présenté immédiatement après un brunch. Ce 40anniversaire a aussi été l’occasion pour les visiteurs de parcourir l’exposition temporaire Un moulin, une histoire, une communauté! et l’exposition virtuelle Une communauté engagée, un moulin vivant présentées justement à la Maison de la culture et du patrimoine, et cela, jusqu’au 21 mai prochain.

Aussi, on pouvait compter sur la présence de la conseillère municipale du district du Vieux-Saint-Eustache, Michèle Labelle, du député provincial de Deux-Montagnes, Benoit Charette, du sénateur Claude Carignan et de la députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles, Linda Lapointe. Cette dernière a d’ailleurs pris un moment pour remettre à la CML un certificat de félicitations signé de la main du premier ministre Justin Trudeau.

De joyeux souvenirs

Mais ces retrouvailles ont surtout été le prétexte pour tout un chacun de se remémorer de joyeux souvenirs, et même, avec la complicité spontanée d’Ernest Labelle, de certaines anecdotes.

Ainsi, Jacques Lecours, un résidant d’Oka qui travaillait pour la Ville de Saint-Eustache à l’époque, a rappelé que c’est à l’invitation de l’ex-maire Guy Bélisle qu’il a accepté de présider, en 1979, la première «mouture» de la CML, après les trois premières années de démarrage.

«Notre vision, au départ, c’était d’assurer la pérennité du moulin et de vendre le produit [la farine de sarrasin] pour générer un revenu et faire en sorte que le moulin continue de fonctionner et soit vivant. C’était un peu comme un “Économusée” avant que le mot existe», de raconter celui-ci.

«Je venais juste de prendre ma retraite en 1996 quand on m’a demandé de me présenter au sein du conseil d’administration de la CML, en me laissant entrevoir que cela ne consistait qu’à assister à une ou deux réunions mensuelles. Erreur…», a rappelé avec humour, de son côté, Ernest Labelle, qui aura été membre de la CML pendant 16 ans, dont 12 à titre de président!

Une mobilisation du milieu

Enfin, celui qui a pris la relève d’Ernest Labelle à la présidence de la CML, Michel Goyer, a tenu à souligner l’implication des bénévoles et des partenaires de la communauté qui, a-t-il pris soin de mentionner, sont «au cœur de l’excellence et du rayonnement de la CML».

«C’est la mobilisation de groupes de personnes qui ont eu à cœur le patrimoine qui a permis de sauvegarder le moulin et d’en assurer son rayonnement. Ces bénévoles dévoués ont consacré des années de bonheur, mais aussi de dur labeur, pour jeter les bases d’un organisme de confiance», de mentionner M. Goyer, avant que les invités ne visitent les deux expositions.

Pour en savoir davantage sur l’histoire du moulin Légaré, les activités qui y sont offertes, il suffit de consulter le www.corporationdumoulinlegare.com. La CML est aussi responsable de la promotion des attraits patrimoniaux du Vieux-Saint-Eustache et les informations qui s’y rattachent se retrouvent au www.vieuxsainteustache.com.

Array
- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top