- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Une approche adaptée à la personne âgée

CSSS de Saint-Jérôme

Le Centre de santé et services sociaux (CSSS) de Saint-Jérôme se fait complice des aînés, alors que la direction générale, de concert avec le conseil d’administration vient de procéder au lancement de l’approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier.

Cette approche est basée sur les meilleures pratiques en soins et services pour les personnes âgées hospitalisées, et développée par des experts en gériatrie. «Lorsqu’on a sensibilisé le conseil d’administration à l’importance d’implanter un programme visant une approche adaptée à la personne âgée en milieu hospitalier, nous y avons cru immédiatement. C’est avec enthousiasme que nous avons appuyé unanimement l’organisation pour que cette dernière en fasse une priorité», a d’entrée de jeu souligné Gaétan Ruel, président du conseil d’administration.

Poursuivant, M. Ruel s’est montré d’avis que l’implantation de cette approche au sein des unités de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme représente un atout important dans le rétablissement de la personne âgée qui doit être hospitalisée.

Les principes qui soutiennent cette approche guideront les intervenants et aussi les familles des usagers afin de mieux aider la personne âgée lors de son séjour à l’hôpital. Pour ce faire, l’ensemble du personnel infirmier, les préposés aux bénéficiaires, les médecins, de même que les proches aidants recevront de la formation et du soutien pour donner des soins appropriés à la condition particulière des aînés.

Une priorité

Selon François Therrien, directeur général, cette approche permettra en outre aux aînés de bénéficier de meilleurs traitements, ce qui accélèrera leur retour à domicile, et ce, dans de meilleures conditions. «Lors de leur séjour à l’hôpital, la condition physique et psychologique des personnes âgées peut se dégrader rapidement si l’on ne tient pas compte de leur fragilité», fait-il valoir.

Au surplus, cette approche sensibilisera le personnel et aussi les familles à différents aspects qui influencent le rétablissement de l’aîné pendant un épisode de soins en centre hospitalier. Cependant, compte tenu qu’il est aussi important de se préoccuper des aînés avant qu’ils ne soient hospitalisés et après leur séjour en centre hospitalier, l’organisation a aussi mis en place un Réseau de services intégrés pour la personne âgée (RSIPA), comme l’explique Liette St-Hilaire, directrice du programme des personnes en perte d’autonomie du CSSS. «Depuis deux ans, nous avons regroupé les services offerts aux aînés afin de répondre à leurs besoins, avant, pendant et après l’hospitalisation. Grâce à ce continuum de soins et services, l’aîné bénéficie des services dont il a besoin, au bon moment, au bon endroit, et en tenant compte du meilleur coût social et humain.»

Rappelons que le CSSS de Saint-Jérôme dessert une population locale de 130 000 personnes. Outre son hôpital régional, lequel compte 405 lits, dont 85 en santé mentale, le CSSS comprend trois centres d’hébergement qui totalisent 305 lits et un CLSC. L’organisation s’appuie sur un budget de 210 millions de dollars et compte 3 100 employés.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top