- PUBLICITÉ -

Les organismes et les sociétés de transport collectif se partageront 400 M$ grâce à l’aide que leur versera le gouvernement du Québec.

Une aide de 400 M$ pour les organismes et les sociétés de transport collectif

Alors que le ministre des Finances du Québec, Éric Giard, est à peaufiner l'énoncé complémentaire sur l'état des finances publiques et l'économie québécoise qu’il présentera demain matin, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il accordera une aide financière d'urgence de 400 M$ afin de soutenir les organismes et les sociétés de transport collectif durement éprouvées sur le plan financier en raison de la pandémie de COVID-19.

Alors que le ministre des Finances du Québec, Éric Giard, est à peaufiner l’énoncé complémentaire sur l’état des finances publiques et l’économie québécoise qu’il présentera demain matin, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il accordera une aide financière d’urgence de 400 M$ afin de soutenir les organismes et les sociétés de transport collectif durement éprouvées sur le plan financier en raison de la pandémie de COVID-19.

L’aide en question, dont la moitié de ce montant pourrait provenir du gouvernement fédéral à la suite du versement, au Québec, des sommes annoncées récemment par Ottawa, sera versée à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), aux sociétés de transport en commun, constituées en vertu de la Loi sur les sociétés de transport en commun, qui ne sont pas situées sur le territoire de l’ARTM, aux organisations municipales ou intermunicipales de transport (OMIT) qui assurent les services de transport collectif, ainsi qu’aux municipalités régionales de comté (MRC) qui organisent des services de transport collectif régional et qui contribuent à leur financement.

«Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, l’ensemble des sociétés et des organismes de transport collectif de la province ont maintenu leurs activités malgré une forte baisse de clientèle, et ce, tout en respectant les règles sanitaires en vigueur. Cette aide financière d’urgence est un geste concret qui favorisera un retour à la normale en matière de transport collectif», a fait savoir le ministre des Transports, François Bonnardel, en annonçant cette aide avec ses collègues Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports, et Éric Giard.

État des finances publiques et de l’économie

Quant à l’énoncé complémentaire sur l’état des finances publiques et l’économie québécoise qui doit être rendu public par le ministre Éric Giard, également député de Groulx, il fera état, comme mentionné début juin, du solde budgétaire 2019‑2020, de l’état des revenus et dépenses pour ce qui est des dépenses en santé, du solde budgétaire 2020‑2021 et d’un estimé révisé du PIB du Québec en 2020.

«L’information qui sera contenue dans cet énoncé sera l’information qui sera disponible en date du 9 juin. C’est seulement à l’automne, lors de la publication de la mise à jour formelle, que nous pourrons présenter un cadre financier sur un horizon de cinq ans et montrer la trajectoire de retour à l’équilibre budgétaire», a déjà fait savoir le ministre Giard lors de point de presse donné le 3 juin dernier.

Bilan des 24 dernières heures

Par ailleurs, comme c’est le cas chaque jour, le gouvernement du Québec a rendu public, ce matin, les plus récentes données sur l’évolution de la COVID-19 sur son territoire. Les chiffres ainsi dévoilés montrent que 120 nouveaux cas ont été signalés dans les 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 54 383.

Durant cette même période, 11 nouveaux décès ont été enregistrés, auxquels s’ajoutent 31 décès survenus avant le 10 juin, ce qui mène à un total de 5 340. Le nombre d’hospitalisations a cependant diminué pour une troisième journée de de suite, de 53 cette fois, pour atteindre un cumul de 637. Parmi celles-ci, 65 se trouvent aux soins intensifs, une nouvelle diminution, de 7 au cours de la dernière journée.

Dans la région des Laurentides, ce sont dorénavant 3 232 personnes (+ 13) qui ont reçu un diagnostic positif de la COVID-19. De ce nombre, 174 personnes (+ 2) en sont décédées et 2 379 personnes en sont guéries.

La MRC de Thérèse-De Blainville demeure demeure toujours en tête de liste pour le nombre de cas confirmés, avec 1 156 (+ 7) et 70 décès (+ 0). Elle est suivie de la MRC de la Rivière-du-Nord avec 747 (+ 0) et 45 décès (+ 1), de la MRC de Deux-Montagnes avec 548 (+ 6) et 14 décès(+ 0), la Ville de Mirabel avec 299 (+ 5) et 2 décès (+1)., et la MRC des Pays-d’en-Haut avec 230 (+ 2) et 33 décès (+ 1).

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top