- PUBLICITÉ -
Un vote de confiance pour Sylvie Surprenant

(Photo Michel Chartrand)

Un vote de confiance pour Sylvie Surprenant

Sainte-Thérèse

À Sainte-Thérèse, les électeurs ont reporté la mairesse Sylvie Surprenant au pouvoir, pour un deuxième mandat. Il s’agit d’une victoire presque parfaite, n’eut été de la défaite de la conseillère sortante Anne Lauzon au profit de son adversaire du parti Vision Action Sainte-Thérèse, Michel Milette.

«Je m’attendais à une équipe complète, mais je respecte le choix de la population», a commenté d’entrée de jeu Mme Surprenant. C’est donc avec un vote de confiance majoritaire en poche, soit 69 % des votes enregistrés, que la mairesse promet d’effectuer son travail, en continuité avec ce qui a déjà été accompli au cours des quatre dernières années.

Concernant l’arrivée d’un nouvel élu au sein du conseil municipal, en l’occurrence M. Milette, Mme Surprenant rappelle qu’aux dernières élections, des conseillers issus de trois équipes différentes avaient été élus et que c’est pourtant en équipe que tous avaient entamé le mandat 2005-2009.

Ce qui inquiète davantage Mme Surprenant, c’est la base sur laquelle repose la victoire de M. Milette. «Je crois que la victoire de M. Milette s’appuie sur beaucoup de désinformation de sa part à l’égard des citoyens qu’il a rencontrés. Comme le fait d’avoir dit que des gangs de rue existent à Sainte-Thérèse ou encore de laisser croire aux gens que la Caisse Desjardins déménage à Rosemère», a-t-elle fait valoir. D’avis qu’un conseiller municipal se doit en tout temps de privilégier une relation de confiance avec les citoyens, la mairesse soutient qu’elle a toujours travaillé avec positivisme et c’est de cette façon qu’elle compte amorcer ce second mandat.

Rappelons que M. Milette a récolté 453 voix contre 387 pour Anne Lauzon, remportant ainsi les élections par seulement 66 voix.

Des activités de porte-à-porte révélatrices

Par ailleurs, Mme Surprenant déplore aussi les tentatives de désinformation effectuées par les membres du parti Vision Action Sainte-Thérèse en ce qui a trait, notamment, à la Politique de déneigement de la Ville. «L’an dernier, quand nous avons apporté des modifications à la Politique de déneigement, nous avons reçu trois lettres de plainte. Lors de mon porte-à-porte, les nombreuses questions des citoyens à ce sujet m’ont fait réaliser à quel point l’autre équipe avait alimenté leurs craintes», a-t-elle déploré.

Reste que ce constat a surtout donné à Mme Surprenant le goût d’encourager encore plus les gens à comprendre la portée du rôle de leur conseiller municipal. «Le conseiller municipal, c’est la première personne qui peut les aider. C’est leur porte d’entrée à l’hôtel de ville. Il ne faut pas hésiter à le contacter», a-t-elle rappelé.

Outre Michel Milette (Ducharme), les autres conseillers élus sont Luc Vézina (Lonergan), Louis Lauzon (Blanchard), Marie-Andrée Petelle (Morris), Normand Toupin (Chapleau), Vincent Arseneau (Marie-Thérèse), Denise Perreault-Théberge (De Sève) et Patrick Morin (Verschelden).

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top