- PUBLICITÉ -

Une visite des travaux effectuée par Stéphane Bertrand, président commission sports et loisirs, Roberto Rego, vice-président Société équestre de Blainville, Sabrina Séguin, directrice Village équestre et Richard Perreault, maire de Blainville.

Un Village équestre pour tous les publics au coeur du pôle civique

L’administration du maire Richard Perreault a annoncé que le Poney-Club fait actuellement peau neuve pour devenir le Village équestre avec la construction d’un tout nouveau manège et l’aménagement d’installations accessibles douze mois par année.

Des travaux importants ont notamment lieu à l’écurie F. Le nouveau concept s’appellera donc Village équestre et donnera accès à des cours d’équitation ouverts à tous les publics. Du même coup, les compétitions hippiques se poursuivront sous l’égide d’une Société équestre renouvelée. De plus, la Ville de Blainville ira de l’avant avec de nouveaux projets récréatifs dans la partie occupée par le manège actuel et le pavillon Oneil-Charron.

«Nous sommes cohérents avec la vision de notre administration. En 2015, nous avions parlé d’une offre élargie pour le Poney-Club, d’une cohabitation harmonieuse avec les compétitions équestres et d’une réappropriation du site par les Blainvilloises et les Blainvillois», a déclaré le maire de Blainville, Richard Perreault.

«Nous aurons maintenant, ajoute-t-il, un Village équestre au coeur du pôle civique et un Parc équestre à vocations multiples. Cette annonce concrétise cette vision et pave la voie à la réalisation d’autres beaux projets pour les amateurs de chevaux, nos associations sportives et culturelles et pour toute la population.»

Nouveau manège et installations permanentes

Il y a quelques mois, le conseil municipal a donné l’aval à des travaux de réfection de l’écurie F et à la construction d’un tout nouveau manège, qui serviront douze mois par année. Ces infrastructures qui constitueront le Village équestre permettront au Poney-Club d’offrir des cours aux cavaliers et d’héberger jusqu’à 70 chevaux. De plus, un nouveau Cheval-Club s’adressera à tous les publics avec des plages horaires étendues.

«À partir du printemps, nos cours d’équitation viseront tant les enfants que les adultes. Nos cours se dérouleront à l’intérieur du nouveau manège et à l’extérieur, peu importe la saison. Notre programmation sera accessible le printemps prochain et les gens pourront s’inscrire aux différentes activités», a souligné la directrice du Village équestre, Sabrina Séguin.

Les personnes intéressées auront la possibilité de s’inscrire à même la programmation des loisirs. Il suffit de surveillez les publicités à cet effet en 2019.

Maintien des compétitions

En 2015, le milieu équestre s’est mobilisé pour préserver les compétitions hippiques au Parc équestre, avec l’appui de la Ville de Blainville souhaitant ainsi favoriser une cohabitation harmonieuse avec les activités municipales. Même avec tous les changements à venir, ces compétitions auront encore lieu au Parc équestre.

Roberto Rego, vice-président actuel de la Société équestre, sera l’un des administrateurs. «En 2015, dit-il, des amateurs de sports équestres bénévoles se sont mobilisés pour garder les compétitions à Blainville. L’intérêt du public est encore bien présent, mais la structure de l’organisation doit être revue pour assurer la pérennité des événements. Je remercie la Ville de Blainville pour sa confiance et pour nous avoir donné la chance d’offrir des compétitions de qualité au Parc équestre.»

Des ententes ont été conclues avec divers promoteurs pour l’organisation de différents événements pendant la saison estivale. La programmation sera également connue en 2019.

Projets à venir

Par ailleurs, le maire a évoqué de nouveaux projets qui seront aménagés dans la partie récréative du Parc. Des infrastructures comme le manège actuel ou le pavillon Oneil-Charron continueront de bénéficier aux citoyens et aux associations. «Nous présenterons un projet global en 2019. Nous croyons à un Parc équestre qui appartient à la population de Blainville pour ses activités de loisirs, sportives, communautaires ou encore pour la tenue d’événements équestres. Au cours des prochaines années, tel que nous nous y sommes engagés, nous y investirons des sommes importantes afin qu’il soit un élément central de notre pôle civique. C’est un fleuron de notre territoire dont nous sommes très fiers et que nous comptons préserver», a conclu le maire Richard Perreault.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top