- PUBLICITÉ -
Un vague de générosité vers le Rwanda

Un Vague De Générosité Vers Le Rwanda

Un vague de générosité vers le Rwanda

École des Ramilles

Les institutions scolaires du Québec sont invitées à encourager leurs élèves à poser de bonnes actions, et l’école des Ramilles, de Blainville, a décidé de suivre la parade. Du 25 au 1er octobre, lors de la semaine québécoise Donnez au suivant, les jeunes pourront poser de bonnes actions en classe, à la récréation ou à la maison, dans le but de participer à la vague de générosité organisée par Chantale Lacroix.

Les institutions scolaires du Québec sont invitées à encourager leurs élèves à poser de bonnes actions, et l’école des Ramilles, de Blainville, a décidé de suivre la parade. Du 25 au 1er octobre, lors de la semaine québécoise Donnez au suivant, les jeunes pourront poser de bonnes actions en classe, à la récréation ou à la maison, dans le but de participer à la vague de générosité organisée par Chantale Lacroix.

Cette vague enseignera la générosité aux élèves, qui pourront, par exemple «offrir du temps à leurs grands-parents, de l’aide aux professeurs et aux parents, en vidant le lave-vaisselle, passer le balai et plier les vêtements» . Bref, chaque geste compte.

«L’école où sera posé le plus grand nombre de bonnes actions aura droit à une journée mémorable, le 16 octobre 2017, en plus d’être mise en lumière lors d’une émission Donnez au suivant, qui lui sera entièrement consacrée» , de raconter Jean-Maxime Bourassa, élève à l’école des Ramilles.

Des jouets pour l’Afrique

«Je quitte prochainement pour de l’aide humanitaire en Afrique. Je contribue à l’organisation de dix classes de maternelle dans une école. Les classes touchent les enfants âgés de 3 à 5 ans» , de mentionner Diane Robitaille, qui revient de mission du Rwanda.

Cette dernière a offert une salle équipée aux élèves, avec des outils éducatifs, des ateliers d’apprentissage, des livres et des jouets. À son départ, elle précise que la pièce était populaire et les petits trop nombreux pour se partager les objets.

Lors d’une présentation devant les élèves de l’école blainvilloise, le 21 septembre, cette dernière racontait son expérience en sol africain. Elle souhaite y retourner, cette fois, en voulant donner plus aux petits Rwandais, afin qu’un plus grand nombre ait accès à des jeux et des outils éducatifs.

«Les jeunes vont dans la classe, mais ils sont trop nombreux. Des enseignants d’autres classes empruntent des objets de la pièce aménagée pour leurs élèves. Il n’y en a pas suffisamment. À mon retour, chaque endroit aura des ateliers, des livres et des jeux éducatifs» , ajoute Mme Robitaille.

Un élan de générosité

À la suite de la présentation, les élèves ont promis d’apporter des articles destinés à l’école rwandaise, située à Kigali, la capitale du pays. Cette activité permettra aux jeunes de se rassembler autour d’un plus grand projet, inclus dans la semaine Donnez au suivant. Des boîtes sont à leur disposition à l’école. Ils pourront les remplir, pour expédition directement en Afrique.

La population est aussi invitée à donner pour permettre à Mme Robitaille de poursuivre et réussir sa mission. Le départ des articles est prévu pour la fin octobre 2017. «Vous pouvez tout simplement faire le tour des jouets et accessoires non utiles chez vous ou parmi votre entourage» , de spécifier la dame, sur les réseaux sociaux.

Pour plus d’informations concernant les articles acceptés et pour suivre l’exemple des élèves de l’école des Ramilles, il suffit de contacter la responsable du projet au dirobitaille@hotmail.com.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top