- PUBLICITÉ -

Les pompiers de Sainte-Thérèse et leurs collègues des municipalités environnantes ont eu fort à faire.

Un spectaculaire incendie touche la compagnie Commonwealth Plywood

Des pompiers sont toujours sur le terrain ce matin à la suite, selon l’hypothèse privilégiée pour le moment, d’une explosion de poussière survenue hier après-midi, le samedi 8 mai, à la compagnie Commonwealth Plywood, située au 15, boulevard du Curé-Labelle, à Sainte-Thérèse, qui a provoqué un spectaculaire et violent incendie.

C’est vers 15 h 30, hier, que le Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Thérèse a été avisé qu’un incendie était en en cours à cet endroit à la suite d’appels logés au 9-11. En se rendant sur les lieux, les premiers pompiers ont vite aperçu de la fumée apparente au ciel et ont alors sonné l’alerte qu’une intervention était vraiment nécessaire.

Sur place, les pompiers ont constaté que l’incendie s’était déclaré dans la partie arrière du bâtiment de l’entreprise, là où se trouvent un silo contenant des copeaux de bois, des convoyeurs et autres équipements techniques pour le sciage du bois, ainsi que des palettes de bois et des amas de copeaux. Ils ont immédiatement travaillé pour circonscrire l’incendie afin d’éviter que celui-ci ne se propage au reste du bâtiment; une intervention qui a permis de limiter les dommages

Une cinquantaine de pompiers, provenant de services sécurité incendie de municipalités environnante (Boisbriand, Blainville, Bois-de-Filion, Deux-Montagnes, Mirabel, Terrebonne, Saint-Eustache et Sainte-Anne-des-Plaines), ont été mobilisés sur le terrain pour combattre le sinistre.

L’un d’eux, un pompier de Saint-Eustache, a été légèrement blessé durant l’intervention quand des débris du toit lui sont tombés sur la tête. Il a été transporté à l’hôpital dpar mesure de précaution.

«Ce qui cause problème, ce matin, c’est le silo qui, à un certain, menaçait de tomber. Nous avons mis beaucoup d’eau dans le silo, mais nous ne sommes pas certains d’avoir tout éteint à 100 % à l’intérieur car de la fumée en sort. Une entreprise spécialisée est arrivée pour aspirer tous les copeaux qui s’y trouvent à l’extérieur pour que nous puissions les éteindre. On n’a pas le choix, il faut vider le silo», a indiqué le directeur du Service de sécurité incendie de la Ville de Sainte-Thérèse, Christian Legault, à votre hebdo NORD INFO.

Selon ce dernier, les pompiers seront sur place une bonne partie de la journée. Le secteur est cependant ouvert à la circulation automobile car les pompiers bénéficient d’une borne-fontaine sur les lieux mêmes, leur évitant donc d’empiéter sur la rue.

Une enquête verra à établir si l’hypothèse d’une explosion de poussière a bel et bien été la source de cet incendie qui n’est pas le premier, incidemment, à survenir à cet endroit; le plus récent datant du mois de novembre dernier.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top