- PUBLICITÉ -
Un quatrième «Coup de cœur» pour les gens en besoin

Photo Nicolas T. Parent

Les coprésidents d’honneur de la soirée: Sylvain Allaire (Oram plomberie de bâtiment) et Marc Grenier (Belvedere Nissan). Ce dernier est également membre de l’équipe de la Fondation Florès.

Photo Nicolas T. Parent

Grâce à la générosité des convives des trois premières éditions de la soirée annuelle Vins et fromages, c’est plus de 100 000 $ qui ont été amassés au profit d’une noble cause.

Photo Nicolas T. Parent

Le président de la Fondation Florès, Pierre McCann.

Un quatrième «Coup de cœur» pour les gens en besoin

Une soirée-bénéfice au profit de la Fondation Florès

Il s’agissait d’un événement-bénéfice très important pour les personnes en besoin et leurs familles de la région des Laurentides. Le quatrième événement «Vins et fromages» , au profit de la Fondation Florès, se tenait le jeudi 24 octobre dernier, en présence d’une bonne brochette de personnes. Le tout, un rendez-vous gastronomique, chaleureux et convivial, se déroulait au Club de golf Les Quatre Domaines, à Mirabel.

La Fondation Florès était en effet très heureuse d’inviter ses convives dans le cadre d’une soirée qui se déroulait sous le thème «Coup de cœur» . Le tout a débuté avec un traditionnel coquetel, avec ambiance musicale et bouchées. Les gens, tout au long de cette soirée, pouvaient participer à un encan silencieux dont les profits servaient à la noble cause.

Grâce à ses soirées Vins et fromages, l’organisation communautaire a pu amasser un généreux total de 111 500 $, excluant ce quatrième rendez-vous annuel.

Développer et soutenir

En effet, une participation à cet événement, vu par les organisateurs comme «un véritable encouragement» , permet à la Fondation et à son équipe de poursuivre une mission. Les sous amassés servent à soutenir une clientèle, à offrir un répit à des personnes et familles qui en ont grandement besoin.

Rappelons que la Fondation Florès a pour mission de soutenir et d’appuyer des projets visant à favoriser l’intégration des personnes ayant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience physique et à soutenir leurs proches. En ce sens, ces actions s’inscrivent à titre de complément avec les services de la direction des programmes en déficience intellectuelle, troubles du spectre de l’autisme et déficience physique du Centre intégré en santé et services sociaux (CISSS) des Laurentides.

«Les travaux de rénovation que nous avons entrepris il y a deux ans, à notre Maison de Bretagne, sont pratiquement terminés» , souligne-t-on, parlant d’un bâtiment qui se retrouve à Blainville et qui nécessitait un investissement considérable.

«Les espaces rénovés permettent aux participants d’évoluer dans un endroit sécuritaire et accueillant. Cette maison offre, en collaboration avec les partenaires la Société de l’autisme des Laurentides et Acco Loisirs, des activités d’apprentissage et un temps de répit aux personnes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience intellectuelle. Soulignons que plus de cent usagers sont accueillis annuellement à la Maison de Bretagne.»

D’autres projets sont donc sur la table, comme mentionnés plus haut, et ces fonds permettront également à l’équipe de les matérialiser. Celle-ci est d’ailleurs composée de cinq personnes et, à sa tête, se retrouve son président Pierre McCann. Ils organisent également un tournoi de golf annuel qui jouit d’un succès certain et qui permet aussi d’amasser des fonds pour la cause.

Enfin, pour plus d’informations, les intéressés sont conviés sur le Facebook officiel de la Fondation Florès, portant le même nom.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top