- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Pour ce point de presse, Maikel Mikhael, candidat dans Rivière-des-Mille-Îles, était accompagné de Catherine Lefebvre, 25 ans, candidate dans Bourassa, venue témoigner de la sensibilité des jeunes à l’égard de l’environnement.

Un plan environnemental qui réjouit les candidats conservateurs d’ici

Le Parti conservateur du Canada (PCC) a dorénavant une plateforme environnementale, qu’a présentée à la mi-juin son chef Andrew Scheer, et celle-ci fait le bonheur des trois candidats en lice dans les Basses-Laurentides, qui lors d’un point de presse pour un ou par l’entremise de communiqués de presse pour les deux autres, ont tenu à le souligner trois fois plutôt qu’une au cours de la même semaine.

Reposant sur trois principes privilégiant des technologies vertes au lieu de nouvelles taxes, un environnement naturel plus propre et plus vert, ainsi qu’une lutte mondiale aux changements climatiques, cette plateforme intitulée Un vrai plan pour notre environnement comporte quelque 55 mesures que l’on considère des plus «concrètes» .

Des mesures simples à comprendre

Mais aussi, selon les propos mêmes du candidat conservateur Maikel Mikhael, dans Rivière-des-Mille-Îles, des mesures «réalisables et simples à comprendre» . Et, celui-ci a ajouté, lors d’un point de presse, s’identifier à ce plan qui va dans le sens des préoccupations entendues à ce jour, lors de son porte-à-porte.

- Publicité -

«Il est évident que les enjeux liés à l’environnement seront au cœur de la prochaine campagne électorale et c’est parfait comme ça. Je suis très préoccupé par cet enjeu, non pas seulement parce que je suis père d’une jeune famille, mais aussi parce que je suis un jeune adulte pour qui la protection de l’environnement fait partie de mes valeurs fondamentales. Ce plan de protection de l’environnement fait preuve d’intelligence environnementale» , a souligné M. Mikhael, lors de ce point de presse.

Amateur de pêche, le candidat conservateur se réjouit notamment du rétablissement, dans ce plan, du Comité consultatif sur la chasse et la pêche mis en place par l’ancien premier ministre Stephen Harper, mais éliminé par les libéraux de Justin Trudeau. M. Mikhael applaudit aussi la création d’un Crédit d’impôt pour les habitations écoresponsables, dont pourront profiter les propriétaires de sa circonscription.

Deux autres candidats satisfaits

Également, le candidat dans Mirabel, François Desrochers, estime que ce plan donnera l’opportunité à Andrew Scheer d’agir pour protéger l’environnement, comme l’ont fait certains premiers ministres conservateurs, comme Sir John A. Macdonald, Brian Mulroney et Stephen Harper.

«Les conservateurs ont un héritage solide de protection de l’environnement, les libéraux eux, ont toujours parlé au lieu d’agir. Il n’est pas surprenant que ce soit encore le cas sous Justin Trudeau. Notre plan [sera aussi l’occasion] de tenir notre promesse fondamentale de laisser plus d’argent dans les poches des Canadiennes et des Canadiens et de les aider à améliorer leur quotidien» , de faire valoir, dans un communiqué de presse, François Desrochers.

«Notre plan conservateur placera le Canada au bon endroit. Il s’attaque aux changements climatiques en réduisant les émissions et en refusant une bourse du carbone qui permet essentiellement aux pays pollueurs d’acheter leur droit de polluer» , de renchérir dans un communiqué de presse la candidate dans Thérèse-De Blainville, Marie Claude Fournier.

Celle-ci a, enfin, ajouté que ce plan permettra de «réduire les émissions sans imposer une taxe sur le carbone aux familles qui travaillent fort et aux petites entreprises qui tentent par tous les moyens de joindre les deux bouts

Pour consulter le plan environnemental du PCC, cliquez ICI.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Voyagez avec Vasco
- PUBLICITÉ -
Top