- PUBLICITÉ -
et, COVID-19, Relance économique, Bloc québécois, MRC de Thérèse-De Bainville,

Louise Chabot, députée de Thérèse-De Blainville, était heureuse d’accueillir le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. (Photo Christian Asselin)

Un plan de relance post-covid pour le chef du Bloc

Yves-François Blanchet visite la région

Le chef du Bloc québécois (BQ), Yves-François Blanchet, a arpenté les Laurentides du Nord au Sud, la semaine dernière dans le but de glaner des informations destinées à alimenter la plate-forme du parti qu’il présentera à Ottawa en septembre.

Dans le cadre de sa tournée estivale Ça fait du bien de s’voir, M. Blanchet était à Sainte-Thérèse, jeudi, pour y rencontrer maires et mairesses de la MRC Thérèse-De Blainville de même que les représentants des chambres de commerce régionales. Cette journée-là, la visite du Centre de développement des composites du Québec et de l’Institut du véhicule innovant, tous deux situés à Saint-Jérôme, figurait également à son agenda. Il avait aussi visité Sainte-Agathe, quelques jours plus tôt.

«Cette tournée nous permet de ramasser des informations, des idées, des projets, et d’identifier les inquiétudes, les objections que le milieu municipal pourrait avoir quant à ce qui se passe pour la sortie de la COVID-19», a mentionné le chef du Bloc, quelques minutes après sa rencontre avec les acteurs du milieu.

«Nous savons qu’il y aura une forme de 2e vague, mais il est essentiel de commencer maintenant à penser à la relance», a-t-il insisté, faisant entre autres référence aux  enjeux de transport collectif, de densification urbaine, et de développement du territoire, propres aux régions. Il s’est aussi attardé à la PCU qui, selon lui, devrait être modulée.

«Les ressources fédérales n’ont pas été attachées à des mesures de retour au travail. Elles ont exacerbé une crise de main d’œuvre encore plus importante. Il importe de moduler la Prestation canadienne d’urgence pour inciter ou renvoyer carrément les gens sur le marché du travail».

Jusqu’à Ottawa

Cette recommandation sera assurément au nombre de celles qui seront incluses dans la plate-forme post-covid, sur laquelle planche actuellement le Bloc québécois, et qui sera déposée à Ottawa le 16 septembre.

«L’apport dans la réflexion des gens d’affaires est extrêmement important. Ce sont eux qui en subissent les contrecoups !», d’indiquer Yves-François Blanchet avant d’ajouter qu’en marge de cette visite, les maires et autres figures économiques des Basses-Laurentides n’ont pas manqué de lui rappeler l’importance que le gouvernement Trudeau devrait accorder à la réalité des régions.

«La discussion avec les élus sur notre plan de relance post-covid va bon train. Ils alimentent nos réflexions. C’est un exercice positif, et Ottawa a un rôle crucial à jouer dans la relance économique comme la modulation de la PCU, le tourisme ou l’internet haute vitesse. Nous aurons des demandes concrètes, qui se règlent vite et simplement», a conclu Yves-François Blanchet qui estime par ailleurs que la main d’œuvre étrangère devrait être davantage exploitée et qu’une sélection plus rigoureuse des immigrants pourraient éventuellement contribuer à la relance économique.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top