- PUBLICITÉ -
Un parc récréatif et intergénérationnel

Dès le mois d’août, les Anneplainois devraient pouvoir profiter de ces nouvelles installations.

Un parc récréatif et intergénérationnel

Sainte-Anne-des-Plaines

La Ville de Sainte-Anne-des-Plaines a annoncé l’aménagement d’un parc urbain récréatif et intergénérationnel. Situé sur la 3e Avenue, face au centre Jean-Guy-Cardinal, le parc sera construit sur un terrain municipal existant et offrira des jeux d’eau, des aires de détente ainsi que de nouveaux modules de jeux pour les enfants.

La construction devrait débuter en mai et se terminer en août. «Cette année, nous avons fait des investissements massifs dans la qualité de vie des familles et l’aménagement de cet espace vert, récréatif et aquatique pour tous les âges enjolivera le secteur par son esthétisme et sa nature», de dire le maire Guy Charbonneau.

L’aménagement de jeux d’eau est une demande citoyenne récurrente explique le maire. Il fait également remarquer que les jeunes affectionnent ce type de jeu, parfois plus que la piscine à la maison. «Selon ce qu’on a pu observer dans plusieurs villes qui nous entourent, ces équipements de loisirs modernes jouissent d’une grande popularité auprès des utilisateurs», affirme le maire.

Dans un communiqué émis par la Ville, on peut également lire que ce type d’amusement est plus économique et sécuritaire que les piscines publiques traditionnelles ou les bassins d’eau. Non seulement les jeux d’eau demandent moins d’entretien et permettent d’économiser l’eau, mais ils ne requièrent la présence que d’un seul surveillant de parc.

À noter qu’il s’agit d’un investissement de 780 000 $ qui sera entièrement assumé par la Ville, via son fonds pour les parcs, ses surplus et un règlement d’emprunt. Le nouveau parc, dont le nom n’a pas encore été choisi, sera situé à côté du terrain de balle Bruchési qui demeura en fonction.

Alain Lacasse, directeur des sports et du développement communautaire, explique qu’une zone tampon sera aménagée. On y trouvera également un sentier asphalté dessiné avec de la peinture acrylique pour un aspect ludique et coloré. Trois entrées permettront l’accès et les vélos devront être laissés à l’entrée pour permettre aux familles et aux utilisateurs de pouvoir jouir pleinement des espaces verts et de détente.

Autour des jeux d’eau, des zones de protection seront construites afin d’éviter de rendre le sol boueux. Le parc sera divisé en deux sections, pour les tout-petits et les plus grands, et ce sont 24 différents jeux d’eau qui devraient être installés. «Ils seront dynamiques et colorés, ce qui devrait stimuler l’attention des jeunes et des parents afin que tous puissent passer une belle journée au soleil et avoir du plaisir en famille», commente Alain Lacasse. Fonctionnant à l’aide d’un bouton-pression, les jeux seront programmés par séquence afin d’utiliser un maximum de 150 gallons par minute et ainsi limiter la consommation d’eau.

Des arbres, arbustes et graminées seront plantés, des dunes seront aménagées et des tables à pique-nique et des bancs seront installés. Les modules de jeux seront placés à proximité. Certains seront destinés aux 5 ans et moins, les autres aux 6 à 10 ans.

Le tout devrait pouvoir être utilisé dès l’ouverture. Le maire assure que des arbres matures seront conservés pour produire de l’ombre. L’espace sera tourbé et offrira des aires de jeu libre.

Un bloc sanitaire sera également construit, comme rallonge de la maison Optimiste, où des toilettes seront disponibles ainsi que de l’espace de rangement et les équipements pour les jeux d’eau. «Quand on va le livrer, le parc, il sera prêt», affirme Guy Charbonneau.

Les appels d’offres seront bientôt lancés et la firme Plania en assumera la gestion. La première pelletée de terre est prévue au début du mois de mai.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top