- PUBLICITÉ -
Un nouvel organisme pour personnes handicapées

Le candidat à la mairie Christian Charron et Paul Desjardins

Un nouvel organisme pour personnes handicapées

Le nouvel organisme dont il est question origine du 331, Jacques-Lavigne, un édifice où résident des personnes handicapées en perte d’autonomie, qui se regroupent afin de mieux être représentées auprès de la Ville de Sainte-Thérèse dans un premier temps, et pourquoi pas au niveau de la MRC?

Les formalités administratives sont sur les rails et l’Association des personnes handicapées de Sainte-Thérèse entend bien profiter de la période électorale pour interpeller les trois équipes en lice, soit celles de Vincent Arsenault, Marc Laporte et de la mairesse sortante Sylvie Surprenant, qui recevait des blâmes pour les années 2009 à 2012, au cours desquelles «aucun plan d’accessibilité n’a été produit par la ville de Sainte-Thérèse malgré une obligation par la loi», dénonce Paul Desjardins au nom du regroupement, lui-même candidat indépendant aux prochaines élections, à titre de conseiller.

En fait, semble-t-il que la Ville n’ait accordé qu’une seule rencontre de trois heures pour accoucher d’un plan d’accessibilité que l’on trouve bien mince. L’inquiétude se résumait en une question :  «S’il n’y a aucun logement adapté à prix modique qui se construit à court ou moyen terme, où iront ces personnes?»

Parce que ces personnes, ce sont aussi les gens âgés de plus en plus nombreux qui n’arrivent plus à soutenir un fils handicapé. Les aidants naturels étant plus souvent âgés que jeunes, on ne voudrait pas que tout ce monde aboutisse en CHSLD par manque de logement adapté.

L’Association des personnes handicapées de Sainte-Thérèse pourrait aussi se donner une vocation plus régionale, puisqu’elle entend également faire de la représentation en ce qui a trait aux services de maintien à domicile.

C’est sans doute ici la corde la plus sensible lorsque des personnes handicapées perdent, ou voient une forme d’aide transformée de façon arbitraire, en chamboulant leur vie déjà complexe à gérer.

En campagne électorale il est question de sports, de loisirs et de transports et l’association voudrait bien que le discours politique concerne aussi les personnes handicapées.

Trois immeubles de la ville de Sainte-Thérèse demeurent inaccessibles aux personnes handicapées, deux anciens avec la maison Lachaîne et l’Abitation ainsi que le nouveau poste de police.

Seul autre politicien sur place, le candidat indépendant à la mairie Christian Charron d’alléguer : «Si on ne les force pas, ils ne le feront pas». Le candidat propose donc d’attacher le programme de revitalisation des façades du centre-ville à la nécessité de construire une rampe d’accès et il entend chercher une solution pour les déplacements en quadriporteur.

L’Association des personnes handicapées de Sainte-Thérèse demande donc instamment aux trois partis politiques de bien faire savoir ce qu’ils feront s’ils sont élus en ce qui à trait à l’accessibilité des édifices de la ville de Sainte-Thérèse.

On rejoint l’Association des personnes handicapées de Sainte-Thérèse au 450-971-2225. Demandez Luc Tassé.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top