- PUBLICITÉ -
Services d’entraide Le Relais, Boisbriand, Véronique Bouchard, Fleuriste Foliole

Véronique Bouchard, directrice de l’organisme Services d’entraide Le Relais de Boisbriand, a profité de la tournée Tim Horton’s pour remercier ses bénévoles. Une gerbe de fleurs leur a été remise.

Un moment pour remercier les bénévoles

Centre d’entraide Le Relais

(C. A.) – La tournée Tim Hortons s’est arrêté aux Services d’Entraide Le Relais de Boisbriand, le 22 mars. On a profité de l’occasion pour offrir un peu de réconfort aux travailleurs essentiels de cet organisme qui œuvre en sécurité alimentaire et pour remercier ses bénévoles.

«La réalisation de notre mission est un grand travail d’équipe, a indiqué la directrice générale de Le Relais, Véronique Bouchard. Le temps et l’effort qu’investissent les bénévoles à autant d’importance que le travail des salariés. Nous sommes tous interdépendants et les succès de nos activités reposent sur les épaules de tout le monde », a poursuivi celle qui aurait en effet eu beaucoup de difficulté à nourrir les plus démunis n’eut été de la présence de nombreux bénévoles.

La pandémie a exercé une forte pression sur les organismes communautaires offrant des services essentiels. Les Services d’Entraide Le Relais ne font pas exception. Depuis plus d’un an déjà, l’équipe doit en effet composer avec un double défi soit celui de répondre aux demandes d’aide en augmentation et assurer la mobilisation et la sécurité de nombreux bénévoles.

Fort heureusement, en mars dernier, la communauté a répondu à l’invitation du gouvernement de s’investir dans des causes sociales. Plus de 30 personnes ont joint l’équipe de bénévoles dont plusieurs s’affairent encore à la distribution alimentaire hebdomadaire.

C’est pour remercier ces bénévoles qu’on leur a remis, le 22 mars, une gerbe de fleurs, gracieuseté de Charles-Sylvain Blanchette et son équipe de Fleuriste Foliole.

« Nous sommes profondément reconnaissants de l’aide et du support de tous nos bénévoles depuis la dernière année. Sans eux, nous n’aurions pas pu répondre à toutes les demandes d’aide alimentaire, surtout au début de la crise, lorsque nous avons pris la décision de livrer les paniers de denrées », a conclu Marie-Eve Archambault, chargée de projet et responsable des bénévoles aux Services d’Entraide Le Relais.

Pour en savoir plus, ou devenir bénévole, il faut visiter le [entraidelerelais.org].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top