- PUBLICITÉ -

Photo Claude Desjardins

Un millier de membres de la communauté juive réunis à Boisbriand

La Direction de la Santé publique a dû interrompre un rassemblement qui s’est tenu dans une synagogue de Boisbriand, samedi soir dernier. Quelque 400 membres de la communauté juive orthodoxe s’y trouvaient à l’arrivée des policiers.

Ces derniers, autorisés à agir par la Direction de la Santé publique, ont demandé aux gens de sortir. Une fois le lieu de culte vidé, c’est à l’extérieur qu’un millier de personnes se sont rassemblées, sans masque, et sans respecter la distanciation sociale demandée par Québec. Pas moins de 16 constats d’infraction ont été émis. Un homme a aussi été arrêté et sera accusé de voies de fait sur un policier.

La tenue d’une cérémonie religieuse d’importance pour cette communauté juive hassidique serait à l’origine de ce rassemblement en pleine zone rouge.

« Je suis déçue et mécontente de ce qui s’est passé dans la communauté juive en fin de semaine. Dans le contexte actuel, c’est inacceptable, a indiqué la mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato. Depuis le début de la pandémie, nous travaillons et nous continuons de travailler en étroite avec la Santé publique des Laurentides et la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville qui sont, je vous le rappelle, maîtres d’œuvre dans ce dossier. D’un point de vue municipal, soyez assurés que nous intensifierons nos communications, notamment auprès des leaders de la communauté, afin que l’information circule parmi tous les membres de la communauté et que les mesures sanitaires soient respectées par tous, et en tout temps » 

À la RIPTB, on a confirmé que des discussions avaient été entreprises avec les leaders de cette communauté.

«Nous leur avons dits que nous n’étions pas satisfaits de la façon dont s’était déroulée cette soirée, que c’était inacceptable! Ils doivent comprendre le message», a lancé l’inspecteur Martin Charron.

L’intervention avait débuté à 19 heures après que des citoyens aient communiqué avec leur service de police pour le prévenir que quelque chose se tramait étant donné le flot de véhicules qui convergeaient vers la synagogue.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top