- PUBLICITÉ -
Un grand bal pour les nouveau-nés

Photo Reine Côté

Diane Desjardins Lavallée, présidente de la Fondation Hôpital Saint-Eustache, entourée des membres de son équipe et du président d’honneur, Claude Carignan, à sa gauche.

Un grand bal pour les nouveau-nés

Fondation Hôpital Saint-Eustache

C’est le 16 mars prochain, au Sheraton de Laval, que se tiendra le Grand Bal de la Fondation Hôpital Saint-Eustache, activité de collecte de fonds qui permettra à l’établissement régional de bonifier son offre de soins de santé. Cette fois, la cagnotte ira à la pouponnière.

L’équipe de la Fondation avait réuni la presse et ses principaux partenaires à la Cabane à sucre Farsa mardi soir afin de dévoiler les détails de son événement caritatif triennal dont les profits seront réservés pour l’achat d’équipements.

Une soirée Gatsby

Quelque 400 convives sont attendus à cette soirée dansante ayant pour thématique Gatsby (le Magnifique) qui sera animée par Daniel Dö. On promet des prestations-surprises au cours de cette soirée prestigieuse agrémentée des notes musicales de l’Orchestre The Showmen.

«L’organisation de cette soirée représente une somme considérable de travail, aussi chaque dollar que l’on réussit à amasser a toute son importance» , a laissé savoir le président-directeur général du CISSS Laurentides, Yves Saint-Onge, en rappelant que le précédent Grand Bal de 2016 avait permis à la Fondation d’amasser la somme de 50 000 $ en vue d’acheter de nouveaux équipements.

Claude Carignan, président d’honneur

Bien connu dans la communauté eustachoise, Me Claude Carignan, qui est également premier vice-président et chef des affaires corporatives du Groupe Sélection, assurera la présidence de la présente campagne de financement. Déjà convaincu de l’importance d’offrir des soins de santé de qualité localement, le sénateur Carignan affirme en avoir réellement mesuré la nécessité lors de sa récente hospitalisation pour un problème dans la région rénale.

Il pouvait ainsi livrer son propre témoignage de l’Hôpital de Saint-Eustache. «C’est un hôpital chaleureux avec des praticiens professionnels et ces gens-là ont besoin d’être soutenus. D’autres équipements sont nécessaires aux médecins spécialistes. C’est grâce à ces équipements de pointe que j’ai pu être opéré la semaine dernière et être de retour au travail dès mardi» , a souligné l’ancien maire de Saint-Eustache.

Pour une pouponnière efficace

La gynécologue Isabelle Lambert est certainement celle qui avait le plus de raisons de se réjouir de l’argent qui sera recueilli lors de l’édition 2019 du Grand Bal. Quatre incubateurs seront ajoutés aux quatre déjà présents dans la pouponnière et disposera d’un espace agrandi, ce qui permettra au personnel de travailler plus efficacement que dans le local actuel qui ne suffit pas aux besoins, estime-t-elle. La collecte de fonds devrait aussi assurer l’achat d’un second appareil respiratoire pour poupons.

Avec la population qui augmente rapidement sur le territoire des Basses-Laurentides, le nombre de naissances annuel se situe autour de 1 500 à 1 700 bébés. «Ça reste stable, mais à Saint-Eustache, on a le même taux que dans les grands centres urbains de grossesses à risques élevés de complications. Avec le diabète de grossesse, par exemple, et risque d’entraîner du liquide amniotique sur les poumons des nouveau-nés» , expliquait en entrevue le Dre Lambert.

Depuis sa création en 1990, la Fondation Hôpital Saint-Eustache a investi plus de 9,3 millions de dollars en soins de santé et dans l’achat d’équipements de pointe.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top