- PUBLICITÉ -
Un geste inspirant et généreux des policiers de Blainville

Photo Nicolas T. Parent

On reconnaît les bénévoles, élus municipaux et policiers de Blainville, en marge de la distribution de cadeaux, dans le cadre de l’initiative l’Arbre du partage.

Photo Nicolas T. Parent

Les bénévoles devaient charger les véhicules de présents.

Un geste inspirant et généreux des policiers de Blainville

L’Arbre du partage

Il s’agissait d’un jour important pour de nombreuses familles en besoin de la ville, alors que la distribution de cadeaux amassés via le projet l’Arbre du partage, initiative du Service de police de Blainville, se mettait en branle le dimanche 15 décembre, et ce, pour une quatrième année consécutive.

Lors de cette édition, c’est 64 maisonnées qui ont profité de ce geste généreux et inspirant, ce qui représente, somme toute, plus d’une centaine d’enfants, aux dires du porte-parole des autorités locales, Sara Tousignant.

Les bénévoles étaient donc conviés au poste de police situé sur le boulevard Curé-Labelle, sur le coup de 9 h, pour une brève séance d’information, avec les membres du corps policier. On comptait sur la présence habituelle d’une brochette d’agents et, entre autres, des conseillers municipaux Nicolas Ruel et Guy Frigon.

Suite à cette traditionnelle rencontre, ces derniers devaient ensuite se diriger vers le sous-sol du bâtiment, puis, cadeaux en mains, vers l’un des garages, afin de charger le tout dans les camionnettes et voitures de police. Notons que le tout a été trié au préalable par les responsables, selon les caractéristiques des enfants.

Un élan de cœur

Encore une fois, les citoyens ont fait preuve de bonnes valeurs, de générosité et de partage, à l’endroit des familles et de jeunes enfants qui n’auraient sans doute pas la chance de recevoir ce genre de présents cette année, dans le cadre du temps des Fêtes.

Lors de la rencontre, à la veille de la distribution, on mentionnait qu’il n’est pas question d’itinérance ici, mais plutôt de familles qui font face, par exemple, à une perte d’emploi ou à la maladie.

Donc, au sous-sol, on retrouvait des articles de sport, dont des bâtons de hockey, des jeux et jouets soigneusement emballés et triés selon les différents secteurs à couvrir. On offrait également des billets pour voir prochainement, en action, l’Armada de Blainville-Boisbriand. Il aura fallu alors plus d’une heure pour remplir les automobiles qui, à la sortie, étaient pleines à craquer de présents de toutes sortes.

Depuis 2016

Rappelons d’ailleurs que les citoyens étaient attendus précédemment au poste de police blainvillois, du 11 novembre au 1er décembre, où ils pouvaient choisir, dans un arbre de Noël, le nom d’un enfant à qui ils achetaient un cadeau. La surprise devant ensuite être retournée, sur place, emballée pour la distribution du 15 décembre.

Ce projet a vu le jour grâce au service policier de Saint-Jérôme en 2010. À Blainville, la première édition était organisée en 2016. Il s’agit maintenant d’une tradition des Fêtes populaire et bien établie. Au vu de son succès, elle sera assurément de retour l’année prochaine pour le plaisir de dizaines de petits et plus grands.

Array
- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top