- PUBLICITÉ -
Un Gala Flamb’EAU pour honorer les acteurs protégeant l’eau

Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur chez Éco-Nature, Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, Denise Cloutier, présidente du COBAMIL, et Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, ont fait la promotion du prochain Gala Flamb’EAU.

Photo Benoît Bilodeau

Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur chez Éco-Nature, et Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, présidents d’honneur de ce Gala Flamb’EAU.

Photo Benoît Bilodeau

Denise Cloutier, présidente du COBAMIL.

Photo Benoît Bilodeau

Rébecca Bucci, humoriste et imitatrice.

Un Gala Flamb’EAU pour honorer les acteurs protégeant l’eau

Ce jeudi 3 octobre, à Saint-Joseph-du-Lac

Pour une deuxième fois, le Conseil des bassins versants des Mille-Îles (COBAMIL) tiendra son Gala Flamb’EAU, un événement qui vise à souligner de façon particulière les efforts constants des acteurs sur son territoire pour réaliser les actions de son Plan directeur de l’eau (PDE), en les nommant soit Gardien de l’EAU ou Porteur de Flamb’EAU.

Cette année, le gala en question, qui se déroulera ce jeudi 3 octobre prochain, dès 17 h 30, et jusqu’à 21 h, à La Bullerie, de Saint-Joseph-du-Lac, sera coprésidé par Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, et Jean Lauzon, directeur des programmes de mise en valeur chez Éco-Nature. Les deux coprésidents d’honneur avaient eux-mêmes été nommés Gardiens de l’EAU en 2017, succédant alors à Guy Charbonneau, maire de Sainte-Anne-des-Plaines, qui avait eu l’honneur de recevoir pareil honneur, en 2015, avant même que le Gala Flamb’EAU ne soit créé.

Milieux humides et riverains

Cette année, les lauréats seront choisis en fonction des efforts qu’ils auront déployés, au cours des années 2017 et 2018, dans l’un des quatre axes de ce PDE élaboré et publié en 2015 par le COBAMIL, soit la Perte et dégradation des milieux humides et riverains.

Un thème des plus actuels, aux yeux de la présidente du COBAMIL, Denise Cloutier, avec les récentes inondations survenues dans plusieurs municipalités des Basses-Laurentides qui montrent que «l’eau n’a plus d’espace pour couler» , lorsqu’elle monte au printemps avec la fonte des neiges et les précipitations.

Partenaires et animation

En conférence de presse, la présidente du COBAMIL en a aussi profité pour souligner le soutien d’organismes du milieu à la tenue de ce Gala Flamb’EAU, à commencer par la MRC de Thérèse-De Blainville, principal partenaire de l’événement, représentée justement par Guy Charbonneau que l’on a affectueusement surnommé le «padre de l’eau» .

Cette édition 2019 bénéficiera également du support de la Société de développement et d’animation de Mascouche (SODAM), qui assurera également tout le volet audiovisuel et technique de la soirée, de Signaterre Environnement et du cabinet d’avocats DHC.

Enfin, le côté animation sera assuré par la jeune humoriste et imitatrice Rébecca Bucci, âgée de 24 ans et native de Mascouche. «J’ai grandi entourée de l’eau. Je demeure aujourd’hui à Terrebonne et la rivière des Mille Îles, elle me berce jour et nuit» , d’indiquer celle-ci qui promet une prestation «colorée et dynamique» lors de ce gala.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top