- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Un coyote aperçu à Blainville

Un résidant de Blainville affirme avoir aperçu un coyote déambuler sur le boulevard de Fontainebleau, la semaine dernière.

«Je circulais en voiture lorsque j’ai vu un gros coyote traverser devant moi au coin de la rue de Braime» , a dit ce Blainvillois.

Vérifications faites auprès du Service de police de Blainville, seulement deux signalements ont été effectués ces derniers mois.

«Nous n’avons reçu que deux appels relativement à des coyotes dans les derniers mois. Il s’agit d’un automobiliste qui a frappé un coyote sur Côte-Saint-Louis, et un appel au début du printemps passé pour la présence d’un coyote» , nous indique-t-on.

Retour en 2007

Cette histoire n’est pas sans rappeler les événements qui s’étaient produits en 2007 à Blainville lorsque, en février, dans le NORD INFO, nous vous racontions l’histoire du trappeur Claude Auger.

Après qu’un résidant eut affirmé que son chien avait été dévoré par un loup, M. Auger avait alors déployé des collets, tels que ceux qu’on utilise pour capturer des lièvres, et avait ainsi attrapé pas moins de dix coyotes dans le secteur de la Côte-Saint-Louis et une trentaine au total sur le territoire de Blainville.

Le trappeur avait alors affirmé qu’il s’agissait de coyotes et non de loups qui ont de plus grosses pattes et sont de plus grande taille. Il admettait toutefois qu’il est facile de les confondre, puisque certains coyotes ont une fourrure d’un gris pâle qui s’apparente à celle du loup.

«Les coyotes américains sont plus petits et plus maigres. Ici, au Québec, les coyotes ne sont pas exactement pareils. Ils ont peut-être été croisés avec des loups» , précisait alors M. Auger.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top