- PUBLICITÉ -
Un centre de recherche pour des travailleurs plus efficaces

Photo Christian Asselin

Michel Simard est le directeur général du CREMA.

Un centre de recherche pour des travailleurs plus efficaces

Collège Lionel-Groulx

Le rehaussement des compétences en français et en mathématique des futurs travailleurs entraînera inévitablement des effets positifs sur leur productivité une fois qu’ils auront atteint le marché du travail. C’est dans cette optique, notamment, que le CREMA (Centre de recherche et d’expertise en multilittératie des adultes) a été créé au Collège Lionel-Groulx.

Le rehaussement des compétences en français et en mathématique des futurs travailleurs entraînera inévitablement des effets positifs sur leur productivité une fois qu’ils auront atteint le marché du travail. C’est dans cette optique, notamment, que le CREMA (Centre de recherche et d’expertise en multilittératie des adultes) a été créé au Collège Lionel-Groulx.

Selon Statistique Canada, 48 % des Canadiens et 53 % des Québécois, âgés de 16 à 65 ans, détiennent de faibles compétences en lecture, en écriture, en calcul et surtout en compréhension de texte. Cette situation engendre des conséquences fort préoccupantes pour la productivité et le rendement des entreprises, ainsi que pour l’enrichissement et l’épanouissement collectif.

- Publicité -

C’est pour cette raison que le CREMA travaille à rehausser les compétences des étudiants qui éprouvent des difficultés dans ces domaines. Le centre offre aussi ses services aux entreprises qu’il accompagne dans le rehaussement des compétences de la main-d’œuvre en place.

«Nous adoptions nos actions aux réalités vécues au sein de l’organisation. De meilleures compétences, c’est augmenter la productivité, le taux de rendement et la performance des employés» , de dire Michel Simard, directeur du CREMA, rencontré au collège le 12 juin, quelques jours après la diffusion, sur les ondes d’ICI RDI, du reportage Tout le monde y gagne, dans lequel il intervenait à titre d’expert.

Niveau de compétence

Les compétences des adultes en lecture, écriture, calcul et compréhension sont évaluées selon cinq niveaux de compétence. Pour être pleinement fonctionnel en milieu de travail, il faut atteindre le niveau 3.

«À titre d’exemple, explique Michel Simard, une personne détenant des compétences inférieures au niveau 2 n’arriverait pas à trouver les coordonnées d’un organisme sur un site Web.»

Malgré de telles lacunes, 64 % de cette tranche de la population occupent un emploi, selon les résultats du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes, publiés en 2013. Les enjeux sociaux causés par cette situation sont donc alarmants, surtout que le Québec est l’une des provinces où l’on retrouve le plus d’adultes sous le niveau 3, se classant 8e sur 10 provinces.

«Il s’agit d’un défi majeur. Il est primordial d’assurer le développement du plein potentiel de chacun en évaluant ses qualifications, puis en rehaussant ses compétences en littératie de manière à ce qu’elles soient arrimées avec les besoins du marché de l’emploi» , de souligner M. Simard avant d’ajouter que c’est de cette façon que le Collège Lionel-Groulx fait donc le pont entre le milieu de la recherche et celui du travail.

Par l’entremise du CREMA, il effectue une veille stratégique et crée des partenariats avec des chercheurs. Il développe des pratiques novatrices, en fait la validation, soutient et forme les personnes qui en ont besoin.

«Nous avons toujours valorisé le partage et l’avancement des savoirs afin de collaborer pleinement au développement social, culturel et économique de notre région. Notre centre de recherche s’inscrit dans la même veine» , a conclu Michel Louis Beauchamp, directeur général du Collège.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top