- PUBLICITÉ -
Trois Marches de l’eSPoir dans les Laurentides

Le président d’honneur de la Marche de l’eSPoir de Blainville

Trois Marches de l’eSPoir dans les Laurentides

Pour une deuxième année consécutive, la Ville de Blainville accueillera la Marche de l’eSPoir. Et pour la toute première fois, les trois sections des Laurentides (Blainville, Mont-Laurier et Saint-Jérôme) se dérouleront simultanément, le dimanche 29 avril prochain.

«Cette Marche est aussi la plus grande activité de financement pour la Société canadienne de la sclérose en plaques», a fait savoir Benoît Auclair, vice-président de la section Laurentides.

Trois présidents d’honneur ont été pressentis pour les trois Marches. À Blainville, c’est Alain Martineau, directeur général de la Caisse Desjardins de l’Envolée, qui occupera les fonctions. «Je vous convie toutes et tous à venir marcher avec nous et je tiens à remercier toutes les personnes impliquées de près comme de loin à l’organisation de cette collecte de fonds. En attendant de vous revoir à la Marche, je demeure enthousiaste et confiant de la participation des gens de la région et ensemble, donnons l’élan aux personnes atteintes en marchant pour quelqu’un qui nous tient à cœur», a-t-il tenu à souligner.

Les organisateurs espèrent que quelque 500 personnes prendront le départ de la Marche, le 29 avril prochain, à 10 h, à l’école des Semailles, située au 1100, boulevard Céloron, à Blainville, et ce, beau temps mauvais temps. Bien que les inscriptions soient acceptées le matin même, à compter de 8 h 30, on souhaite qu’elles se fassent d’avance, question de faciliter la logistique de l’évènement.

Des équipes de marcheurs sont déjà à pied d’œuvre sur le terrain, à amasser des fonds pour la cause. C’est le cas, notamment, de Charles Thibodeau, 7 ans, de Sainte-Thérèse, dont l’équipe a déjà amassé 2 300 $. Charles marchera pour son papa atteint de sclérose en plaques. Au final, la section des Laurentides espère amasser 85 000 $ grâce au cumul de ses trois Marches.

Quelques données

Au Québec, environ 15 000 personnes souffrent de cette maladie dégénérative, pour un ratio de 3,5 femmes pour 1 homme. L’âge moyen pour le diagnostic est de 30 ans. Au Canada, c’est la maladie la plus répandue chez les jeunes adultes. De plus, quelque 50 enfants sont diagnostiqués chaque année au pays.

Actuellement, bien que certains médicaments réussissent à espacer les poussées (attaque du système immunitaire sur le système nerveux) ou à diminuer les symptômes reliés aux poussées, aucun ne guérit la maladie.

Les fonds récoltés dans le cadre de la Marche de l’eSPoir seront partagés également entre les services aux membres et à la recherche.

Mentionnons que mai est le mois de la sensibilisation. Afin de souligner la chose, des œillets seront vendus durant la semaine de la fête des Mères.

Pour participer à la Marche de l’eSPoir 2012, il est souhaitable de s’inscrire, d’ici le 20 avril, sur le site Web, [www.marchedelespoir.ca], ou par téléphone, au 1 866 590-4469.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top