- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Trois jeunes filles veulent faire bouger les jeunes davantage

La première Édition du Carnaval d’hiver de l’organisme «Défie-toi» aura lieu le dimanche 12 février au parc Charbonneau à Rosemère. À cette occasion, les jeunes aux prises avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ainsi que leurs familles sont invités à venir participer à une foule d’activités.

«Nous souhaitons que tout le monde se sente le bienvenu à venir à nos événements, et ce, même s’ils sont d’abord conçus pour les enfants à besoins particuliers. Ça se veut très familial et chaleureux comme ambiance chez Défie-toi!», lance d’emblée Anne-Sophie Legendre-Jobidon, l’une de celles à l’origine de la création, en mai 2016, de Défie-toi. Élisabeth Arsenault-Duquet et Valériane Côté-Lemay en sont aussi les fondatrices.

«Nous avons toutes les trois travaillé pour la Société d’autisme des Laurentides. C’est à ce moment que nous avons réalisé qu’il n’existait pas beaucoup d’opportunités d’activités physiques pour les enfants qui ont des besoins différents», a mentionné Anne-Sophie pour expliquer la création de Défie-toi. Selon celle qui a complété un projet de maîtrise au sujet de l’obésité chez les enfants autistes, il existe une importante corrélation entre ce fait et le manque d’activités physiques, notamment, de là l’organisation de cet évènement.

«Défie-toi se donne comme mission d’organiser des évènements sportifs adaptés lors desquels les besoins de cette clientèle à défis particuliers sont considérés», de renchérir Élisabeth qui souhaite voir ces jeunes bouger dans un environnement sécuritaire, pensé en fonction de leurs particularités et surtout, a-t-elle tenu à préciser, dans une atmosphère où le jugement n’a pas sa place.

D’autres activités à venir

Le trio à l’origine de Défie-toi a l’intention de poursuivre dans la même veine et d’organiser d’autres activités de plein air familiales dans les mois, voire les années à venir. C’est le succès remporté par la présentation, l’été dernier, de leur premier évènement, la «Course senTSAsionnelle» à laquelle avaient participé une centaine de personnes, qui les a motivées à poursuivre, et ce n’est qu’un début.

«J’ai su qu’un enfant qui avait participé à la course en a parlé comme un élément de fierté dans un exposé oral qu’il devait faire devant sa classe. Ça m’a fait chaud au cœur», a affirmé Ane-Sophie qui, avec ses deux amies, souhaite maintenant voir Défie-toi être accrédité en tant qu’organisme communautaire officiel.

Pour les intéressés, glissades, patins et peinture sur neige, entre autres, seront au menu de cette journée à laquelle il est possible de s’inscrire en visitant la page Facebook Défie-toi.

«L’objectif n’est pas thérapeutique, mais plutôt d’avoir du plaisir, de conclure Anne-Sophie, mais si ça peut donner des idées aux parents de choses à faire, tant mieux!»

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Metro Rosemere
- PUBLICITÉ -
Top