- PUBLICITÉ -
Toujours atteindre de nouveaux sommets

Toujours Atteindre De Nouveaux Sommets

Toujours Atteindre De Nouveaux Sommets

Toujours atteindre de nouveaux sommets

Tout au long de l’année, les membres de la Fondation Drapeau et Deschambault travaillent à amasser des fonds pour améliorer la qualité de vie des résidents du CHSLD Drapeau-Deschambault et du pavillon Hubert-Maisonneuve.

Tout au long de l’année, les membres de la Fondation Drapeau et Deschambault travaillent à amasser des fonds pour améliorer la qualité de vie des résidents du CHSLD Drapeau-Deschambault et du pavillon Hubert-Maisonneuve. La Fondation gère à elle seule un budget de 300 000 $ qui revient directement aux résidents via des services tout comme en équipement, en transport et en activités dans les milieux de vie.

Et l’année 2017 en a été une de grand défi pour l’organisation qui a propulsé huit de ses ambassadeurs sur l’un des plus hauts sommets de la planète, le mont Everest. En effet, une équipe de huit courageux aventuriers et ambassadeurs de cœur de la Fondation ont amassé respectivement 10 000 $ chacun pour la Fondation dans la foulée de ce projet. Tous ont pu vivre l’expérience du Népal et l’ascension de l’Everest durant 21 jours.

- Publicité -

Savourer les biscuits du lutin pour une bonne cause

Si certains fabriquent des biscuits pour attirer le père Noël dans leur foyer pendant l’hiver, d’autres en achètent pour une bonne cause et c’est sur cela que planche la Fondation durant l’hiver. En effet, depuis plusieurs années, elle s’associe avec d’autres organismes de la région pour amasser des sous.

Cette année, cette activité de financement se fera en collaboration avec la Fondation du Collège Lionel-Groulx et la Fondation Hôpital Saint-Eustache. Au final, chacune des organisations retient les profits qu’elle génère avec la vente de ses boîtes de biscuits vendues.

La directrice générale de la Fondation, Josée Perrier, souligne que les boîtes de biscuits de la Fondation Drapeau et Deschambault seront vendues jusqu’au 10 décembre au Centre Drapeau-Deschambault, au Centre Hubert-Maisonneuve, au Jardin Dion, au Salon des métiers d’art de Sainte-Thérèse, à la maison Lachaîne, au Salon des métiers d’art de Rosemère, au Centre communautaire de Rosemère ainsi que dans différents commerces de Sainte-Thérèse.

Josée Perrier précise que cette action fait d’une pierre deux coups. «En plus d’encourager une bonne cause, les consommateurs contribuent à encourager aussi l’achat local, puisque nos biscuits à l’avoine sont tous produits ici à Blainville par l’entreprise La Petite Bretonne» , explique Josée Perrier.

Un tournoi de golf fort populaire

Outre les produits gourmands qu’elle vend durant l’hiver, le mois de mai verra la Fondation tenir son événement phare: son célèbre tournoi de golf via La Classique des maires. La rencontre printanière, qui se déroulera le 24 mai 2018, sous la présidence d’honneur des maires et mairesses de la MRC de Thérèse-De Blainville, réunit chaque année plus de 150 joueurs de golf. Un Défi Vélo devrait aussi se tenir au même moment, permettant à des entreprises de créer des équipes pour une compétition amicale ailleurs que sur le vert.

Soulignons finalement que la Fondation met actuellement au point les détails d’un prochain grand défi sportif pour des ambassadeurs désireux de se dépasser… à l’international. En effet, en plus du Défi Vélo 2017 prévu le 10 juin prochain, les cyclistes qui souhaitent davantage de défi pourront s’unir comme ambassadeurs pour la bonne cause et partir à l’aventure pour le mont Ventoux en France, réputé pour se trouver sur le trajet du célébrissime Tour de France.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top