- PUBLICITÉ -

Le candidat du Parti vert du Canada dans la circonscription de Thérèse-de-Blainville, Normand Beaudet.

Thérèse-De Blainville: Normand Beaudet présente sa position sur le transport intelligent

Le candidat du Parti vert du Canada dans la circonscription de Thérèse-de-Blainville, Normand Beaudet, a présenté sa position sur le transport intelligent pour sa région.

«L’autoroute 15 a atteint son point de saturation depuis belle lurette. Des nouvelles routes vers Montréal ne sont plus des solutions efficaces. Nous devrons avoir une vision créative du déplacement et des transits quotidiens. Important principe: le déplacement le plus écologique est celui que l’on ne fait pas», a d’abord déclaré le candidat Beaudet.

Il déplore que la ligne de train Montréal – Saint-Jérôme ait peu progressé depuis sa création. Selon lui, l’électrification, le doublement des rails et le passage dans le tunnel du Mont-Royal sont des dossiers à améliorer, qui sont souvent relégués aux oubliettes. Il n’y voit aucune avancée majeure depuis la création du service ferroviaire pourtant très populaire.

Monsieur Beaudet est inquiet de voir le virage actuel vers le Réseau Express Métropolitain (REM) alors que des infrastructures publiques critiques sont cédées au secteur privé. Il affirme: «Un transport en commun efficace et public est le fer de lance d’un virage pour contrer les changements climatiques.»

Le train

Le candidat Vert et citoyen engagé qu’est Normand Beaudet, connait bien le dossier du transport en commun. Il fut co-fondateur du comité citoyen Accès Nord pour le transport en commun dans les Basses-Laurentides. «Au tournant des années 2000, dit-il, personne ne croyait au train. Mais voilà qu’avec la compagnie de chemin de fer, les citoyens organisent une journée portes ouvertes. Des milliers de citoyens se sont présentés pour un lent et humide trajet jusqu’à Montréal dans de vieux et bruyants wagons d’après guerre. Quelques mois plus tard, la pression citoyenne obtenait la ligne Montréal-Blainville qui se rend aujourd’hui jusqu’à Saint-Jérôme.» 

Selon lui, la colonne vertébrale de transport que constitue le train «devrait être couplée avec des pôles de télétravail permettant aux travailleurs d’éviter de prendre la route vers les grands centres urbains.» Il ajoute que les gares ferroviaires devraient être liées à un important réseau de stationnements incitatifs le long de la 15, avec un service de transit express électrifié entre les gares et le service de métro. Divers services de partage de moyens de transport électrifiés et de co-voiturage doivent héberger dans ces pôles.

Les solutions au transport du candidat Beaudet sont multiples: modification des horaires de travail, pôles de télétravail, stationnements incitatifs, co-voiturage structuré, navettes de transit électriques gratuites et trains électrifiés efficaces.

«Aujourd’hui, ce grand virage vers le transport intelligent est devenu une absolue nécessité, mais rien ne bouge. Certains rêvent de nouvelles routes alors qu’elles seront rapidement congestionnées. Pensez à la fausse solution du coûteux et pénible chantier de l’échangeur 640 et 15. Même après des années de travaux et de bouchons, le projet finalement terminé, la congestion est toujours là … », de conclure Normand Beaudet.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top