- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Sylvain Fortin porte plainte contre Chantal Lehoux

L’esclandre sévissait à la suite de l’assemblée de conseil de Lorraine du 9 juillet dernier, alors que la conseillère Chantal Lehoux aurait lancé au candidat à la mairie Sylvain Fortin, des mots qu’il a interprétés comme une menace à son intégrité physique.

Or, voilà que le politicien qui déclarait «la peur je la laisse aux autres», après avoir été mis en demeure légalement par l’Équipe Ayoub, transforme maintenant ses frayeurs en accusations criminelles alors que le candidat à la mairie Sylvain Fortin porte plainte envers la conseillère Chantal Lehoux pour rien de moins que menaces de mort.

M. Fortin est donc allé à la régie de police Thérèse-De Blainville qui, a déféré le cas à la Sûreté du Québec puisqu’il s’agissait d’élus municipaux . Chantal Lehoux recevait la visite d’un agent de la SQ vendredi dernier, mais il faudra attendre encore pour savoir si le Directeur des poursuites criminelles et pénales décidera de porter des accusations.

La réaction a été vive de la part du maire Ramez Ayoub pour défendre sa conseillère, en alléguant que M. Fortin «dépose des plaintes sans fondement qui provoquent des enquêtes policières, des frais juridiques, des dérangements et une atteinte à la réputation des gens». Et le maire concluait en disant : «Nous appliquons les lois de la même manière que nous les respectons.»

Sylvain Fortin n’a pas pu répondre dans l’affirmative, lorsque nous lui avons simplement demandé : «Vous êtes senti menacé, vous ou votre famille?». Le chef de l’Équipe Fortin plaidait plutôt les risques de surenchère verbale et voulait ainsi éviter les dépassements.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top