- PUBLICITÉ -
Spectaculaire accident impliquant une voiture de police

Photo Pierre Latour

Spectaculaire accident impliquant une voiture de police

À Sainte-Thérèse

Une perte de contrôle est à l’origine d’un spectaculaire accident impliquant une voiture de police de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville (RIPTB), survenu samedi dernier, à Sainte-Thérèse.

«Vers 14 h 20, on a reçu un appel concernant un vol qualifié qui venait de survenir dans une institution financière de Rosemère», nous explique l’inspecteur de la RIPTB, Francis Lanouette. La policière en service, en provenance de Sainte-Thérèse, s’est alors rapidement engagée sur la route 117, en direction sud. C’est à l’intersection du boulevard du Séminaire, en voulant éviter un autre véhicule, que la policière a perdu le contrôle de sa voiture. Celle-ci a alors percuté un lampadaire et effectué plusieurs tonneaux avant d’atterrir sur le toit, devant l’édifice Desjardins. Éjectée de la voiture sous la force de l’impact, la policière a aussitôt été conduite à l’hôpital avant d’obtenir son congé 24 heures plus tard. «Elle s’en tire très bien, avec seulement quelques blessures mineures», ajoute l’inspecteur Lanouette.

Une enquête est présentement en cours pour déterminer avec précision les causes de l’accident.

Vitesse excessive

Présent sur les lieux au moment de l’accident, le conseiller municipal du quartier Ducharme et membre de la commission de la sécurité publique de Sainte-Thérèse, Michel Milette, a tenu à émettre son opinion concernant la vitesse excessive, dit-il, des voitures de police. «La vitesse à laquelle les autos-patrouilles qui répondent à des appels d’urgence n’a pas d’allure», a-t-il opiné. Selon lui, chaque ville devrait être en mesure de gérer son corps policier. «Sans compter, ajoute-t-il, qu’il y a des caméras de surveillance partout pour identifier les suspects. Je comprends que ça presse quand il y a un appel d’urgence, mais traverser plusieurs villes à cette vitesse est tellement dangereux.»

Rappelons que la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville a été créée en juillet 2003. Ses activités n’ont cependant officiellement débuté qu’un an plus tard, soit le 19 juin 2004. Constituée du regroupement des services de police des villes de Boisbriand, Lorraine, Rosemère et Sainte-Thérèse, l’organisation, sous la direction de Michel Foucher, compte aujourd’hui plus de 160 employés, policiers et civils. Sylvie Surprenant, la mairesse de Sainte-Thérèse, en assure la présidence.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top