- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Souper de Noël d’Infrabec, en 2008: le maire questionné sur la présence de trois représentants de la Ville de Blainville

Le 12 novembre dernier, dans le cadre des audiences de la commission Charbonneau, la liste des invités au souper de Noël organisé par la compagnie Infrabec, en décembre 2008, a été rendue publique.

Par mesure de confidentialité, si les noms ont été pour la plupart biffés de la liste, le nom des entreprises et des municipalités, dont Blainville, qui y ont envoyé des représentants demeure bien visible et d’ordre public.

Le 4 décembre, un citoyen de Blainville et membre actif du Mouvement Blainville, parti municipal dont le chef Florent Gravel a annoncé son intention de briguer les suffrages, en novembre 2013, Roberto Rego, a questionné le maire à ce sujet. «Selon cette liste, trois des cinq personnes invitées ont confirmé leur présence. De qui s’agit-il?» a-t-il demandé.

Sans répondre directement, le maire François Cantin a plutôt confirmé, après un tour de table, qu’aucun élu de Blainville n’y était. «Depuis 2008, beaucoup de choses ont changé», a-t-il ensuite fait valoir, en référence, notamment à l’entrée en vigueur, en décembre 2010, de la Loi sur l’éthique et la déontologie en matière municipale et de l’adoption, en octobre 2011, par le conseil municipal, du règlement 1470, concernant l’adoption du Code d’éthique et de déontologie des élus de la Ville de Blainville. Un second code, applicable cette fois à l’ensemble des employés de la Ville de Blainville, a aussi été adopté en octobre dernier.

Par ailleurs, le maire a également fait remarquer à M. Rego que la Ville de Blainville comptait quelque 500 employés et qu’il lui était impossible de connaître les allées et venues de chacun. «Je ne m’immiscerai pas dans la vie privée des 500 employés», a-t-il pointé. «Et vous êtes à l’aise avec le fait que trois représentants de la Ville de Blainville aient assisté à ce souper?» a insisté M. Rego. «Depuis 2010, je ne suis pas à l’aise. Avant… vous voulez que je fasse quoi?» a rétorqué le maire.

Mentionnons que selon cette liste, par ailleurs disponible sur le site Web de la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction du gouvernement du Québec, au [www.ceci.gouv.qc.ca], des représentants des villes de Blainville, Boisbriand, Montréal, Pointe-Calumet, Rosemère et Sainte-Thérèse auraient aussi participé à ce souper.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top