- PUBLICITÉ -
Sondage sur la satisfaction des contribuables: Lorraine positive à 98 %

Le maire Ramez Ayoub était pleinement satisfait des résultats d’un sondage sur la Ville de Lorraine.

Sondage sur la satisfaction des contribuables: Lorraine positive à 98 %

C’est un exercice qui n’avait, semble-t-il, pas été fait depuis longtemps, peut-être même jamais, mais voilà que la Ville de Lorraine faisait appel à Léger Marketing afin de sonder le niveau de satisfaction de ses contribuables.

Il s’agit, en fait, d’un exercice statistique qui établit un corollaire entre les municipalités en ce qui a trait aux services publics, la Norme Léger, laquelle donne une moyenne générale de 98 % à la Ville de Lorraine, qui se démarque nettement de ses comparables.

Il y avait cinq indicateurs à ce sondage tenu auprès de 500 répondants, entre le 5 et le 15 octobre, avec une marge d’erreur de plus ou moins 4,4 %, 19 fois sur 20.

Ce sont les services publics qui remportent la palme, suivis par la sécurité publique, qui est un service intermunicipal, puis les loisirs et la culture obtiennent une très haute cote de satisfaction, tout comme les communications et l’administration.

L’état des routes est jugé en bon état par plus de 91 % des automobilistes et les gens trouvent la ville grandement sécuritaire à 93 % et très en sécurité à 85 %.

Le maire Ramez Ayoub expliquait que «présumer connaître notre ville était peut-être une erreur», et c’est pourquoi le conseil a investi 14 500 $, via appel d’offres, afin d’en avoir le cœur net.

«Ces résultats impressionnants nous réjouissent autant qu’ils nous stimulent à maintenir les exigences supérieures que nous appliquons dans la gestion de la Ville. Je tiens aussi à souligner le travail remarquable fait par l’ensemble des employés qui sont au cœur de ces succès», de terminer Ramez Ayoub.

L’âge des répondants indique aussi que plus de la moitié de la population se situe entre 35 et 65 ans et que 38 % des revenus familiaux dépassent les 100 000 $, avec un ou des enfants de moins de 18 ans à la maison dans la moitié des cas.

«Les gens restent à Lorraine», analysait le maire, et les chiffres le prouvent puisque plus de la moitié des Lorrains le sont depuis au-delà de dix ans et 13 % y sont depuis plus de 30 ans. Il faut rappeler que la vocation de Lorraine est purement de villégiature, sans commerce ni industrie, hormis un petit centre commercial et un poste d’essence.

«Ce sont des résultats exceptionnels», de conclure l’analyste de la firme Léger Marketing, et le maire Ramez Ayoub terminait en félicitant l’ensemble des employés qui, dit-il, sont au cœur de ces succès, et l’implication des citoyens dans la vie communautaire et sociale de Lorraine.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours Sucré
- PUBLICITÉ -
Top