- PUBLICITÉ -
Soirée Choco‑Vins: objectif 40 000 $

Le coprésident d’honneur

Soirée Choco‑Vins: objectif 40 000 $

Les CHSLD Drapeau-Deschambault et Hubert Maisonneuve aimeraient bien faire l’acquisition de tables modulaires positionnelles pour leurs résidents. Mais voilà, puisque l’argent ne pousse pas dans les arbres et qu’il est de plus en plus difficile de l’extirper des coffres de l’État, la solution passe encore par l’appel à la générosité populaire. Votre participation à la Soirée Choco‑Vins ferait notamment partie de la solution.

Il s’agit d’un souper gastronomique qui, on le souhaite, réunira entre 250 et 300 convives, le vendredi 7 février, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville. Initialement associée au Club Kiwanis de Sainte-Thérèse, la Soirée Choco‑Vins se déroulera cette fois sous la responsabilité de la Fondation Drapeau et Deschambault, organisme dont la mission est de favoriser l’amélioration de la qualité de vie des adultes en perte d’autonomie de la région.

Son président, Joé Bélanger, qui est aussi directeur général de la Caisse Desjardins Thérèse-De Blainville, partagera incidemment la présidence d’honneur de l’évènement avec la docteure Mance Luneau, médecin rattachée au CSSS Thérèse-De Blainville.

«Je me sens concernée par le bien‑être des résidents des deux centres d’hébergement, puisque je travaille auprès de cette clientèle», de dire Mme Manceau, alors que Joé Bélanger rappelle qu’à titre de bâtisseurs, ces mêmes résidents méritent qu’on leur assure dignité et meilleure qualité de vie.

Dans cette quête, le moindre détail est donc important, comme l’achat de tables modulaires positionnelles, un équipement qui permet d’attabler confortablement quatre convives en ajustant, pour chacun, la hauteur du mobilier, selon qu’on soit en fauteuil roulant ou non, par exemple. Ces tables serviront pour les repas, mais également à d’autres usages, telles des activités de loisirs comme la peinture ou le bricolage. Une centaine de tables sont requises, ce qui représente un déboursé de 80 000 $. Cette 7e édition de la Soirée Choco‑Vins, espère‑t‑on, permettrait de combler la moitié des besoins. Les organisateurs ont donc fixé l’objectif à 40 000 $.

En conférence de presse, la directrice générale des CHSLD Drapeau-Deschambault et Hubert-Maisonneuve, Diane Filiatrault, rappelait à juste titre que notre société est vieillissante et que les budgets de l’État sont limités. «Je vous demande donc de penser à vos parents, qui pourraient avoir besoin de nos services, un jour ou l’autre», exprimait‑elle, en sollicitant à son tour la générosité du public.

Or, cette Soirée Choco‑Vins, disions‑nous, est un souper gastronomique comprenant cinq services, dont chacun comporte une touche de chocolat, de même qu’un vin spécialement sélectionné. Pour garder l’effet de surprise, les détails du menu sont gardés secrets.

Sachez qu’il en coûte 150 $ par convive et que les billets sont disponibles auprès de Jacynthe Bertrand, au 450-437‑4276, ou par courriel, à jacynthe.bertrand@ssss.gouv.qc.ca. Vous pouvez également visiter le site Web de la Fondation, au [www.fondationdrapeauetdeschambault.com].

Rapport d’activités

À noter que la Fondation Drapeau et Deschambault organise diverses activités de collectes de fonds, tout au long de l’année.

Le rapport financier de l’exercice 2012-2013 fait état de gains s’élevant à 366 959 $ avant charges (activités d’autofinancement, administration, amortissement d’immobilisations), pour un résultat, avant les activités de bienfaisance, de 224 317 $.

Parmi les activités d’autofinancement, outre la soirée du 7 février, mentionnons la Classique des Maires, tournoi annuel de golf qui a rapporté 94 338 $; la Grande Sortie, activité familiale à vélo qui a permis d’encaisser 28 514 $; et le tirage mensuel, qui a généré des profits de 21 594 $; d’autres activités, comme le souper-spaghetti (8 720 $) et l’activité Marcher donne des Ailes (12 425 $) amènent toujours de bonnes parts de revenus, sans compter les dons de toute provenance (personnes, entreprises, familles) qui se sont élevés, tout au long de la dernière année, à 55 675 $.

Au cours du même exercice, la Fondation a fait don, aux CHSLS Drapeau-Deschambault et Hubert-Maisonneuve, de calendriers adaptés, d’une civière douche bariatrique, d’équipement gériatrique, d’équipements pour la chapelle, d’une télévision et d’accessoires pour la cafétéria, ainsi que de verticalisateurs.

On a par ailleurs parrainé les activités suivantes: animation en milieu de vie (unité prothétique); Dr Clown; musicothérapie et animation musicale; aquarelle et exposition; transport adapté; comité des loisirs et des résidents; soins palliatifs à domicile; soins à domicile; zoothérapie.

Les bureaux de la Fondation sont situés au 100, rue Chanoine Lionel-Groulx, à Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE

Concours restos de l'été
- PUBLICITÉ -
Top