- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Simon Marcil et Bombardier: «Une victoire pour les emplois et les familles»

Le 26 janvier dernier, un jugement était attendu de la Commission du commerce international (CCI) des États-Unis en lien avec la surtaxe imposée à la compagnie québécoise Bombardier. Après que Boeing ait accusé Bombardier de concurrence déloyale entourant la vente de ses avions de la Série C, la CCI a tranché en faveur de la compagnie québécoise.

Le député du Bloc québécois de la circonscription de Mirabel ne cachait pas son soulagement en apprenant la nouvelle. «C’est 2 000 emplois qui étaient directement concernés. C’est 2 000 familles qui sont soulagées par la nouvelle. Il ne faut pas l’oublier, avant tout, c’est une victoire pour les emplois et les familles d’ici», a souligné Simon Marcil.

Lors de sa présentation, le 22 décembre dernier, Bombardier faisait l’annonce d’une première livraison pour la compagnie aérienne Korean Air. Cette annonce fait partie d’un contrat ferme de 10 appareils avec une possibilité d’options et de droits d’achat sur 20 autres appareils. Présent à l’évènement, Simon Marcil a pu s’entretenir avec des travailleurs afin de prendre le pouls. «Je voyais bien qu’à ce moment, plusieurs étaient nerveux à l’idée de voir s’appliquer 300 % de taxes sur les futurs appareils. “Tu essaies de te concentrer sur ta job”, m’a dit un travailleur. C’était la réalité à ce moment», de conclure le député de Mirabel.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top