- PUBLICITÉ -

La nouvelle convention collective est d'une durée de cinq ans.

Signature de convention collective à la Ville de Rosemère

Les 70 cols bleus et blancs de la Ville de Rosemère ont en main une nouvelle convention collective. Les syndiqués avaient majoritairement entériné l'entente de principe conclue entre les parties, en juin dernier.

Ce nouveau contrat de travail prévoit des augmentations salariales d’environ 10,5 % sur cinq ans ainsi que plusieurs autres améliorations.

«Nous sommes satisfaits de cette entente négociée dans des conditions atypiques. Nous avons réussi à maintenir la sécurité d’emploi et les salaires de nos membres tout en continuant à offrir des services de qualité aux citoyennes et citoyens de Rosemère», a déclaré Michel Gratton, conseiller du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP).

Compte tenu de la pandémie de COVID-19, les parties se sont entendues afin d’alléger cette ronde de négociation en mettant en veilleuse certaines de leurs demandes respectives.

Elles sont également parvenues à un accord afin de mettre sur pied un comité responsable de la mise en place de procédures pour partager les profits engendrés par le rapatriement à l’interne de contrats donnés en sous-traitance.

Comptant près de 122 000 membres au Québec, le SCFP est présent dans 11 secteurs d’activité, soit les affaires sociales, les communications, l’éducation, les universités, l’énergie, les municipalités, les sociétés d’État et organismes publics, les transports aérien et terrestre, le secteur mixte ainsi que le transport maritime. Il est le plus grand syndicat affilié à la FTQ.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top